MetLife : nouveau positionnement sur le marché des non-résidents

 MetLife se développe sur le marché des investisseurs. L’assureur se lance sur le marché des non-résidents et étrangers investissant dans l’immobilier en France. Un marché en pleine croissance.

En France, les non-résidents constituent une part importante des investisseurs immobiliers, notamment en Ile-de-France où la part de biens acquis par des non-résidents a enregistré une hausse de 2% en 2011,1alors que le marché global est en forte baisse.

Ces investisseurs sont particulièrement présents sur le marché des biens de prestige. A Paris par exemple, pour les biens de 4 à 10M d’euros, la moitié des acquéreurs sur un an étaient des étrangers, cette part passant à 85% pour les biens de 10M d’euros et sont majoritairement Européens et Américains, même si les Asiatiques et Sud-Américains commencent également à s’intéresser à l’Hexagone. Les Français expatriés sont également très présents : en 2011, 14 % des transactions étaient réalisées par des Français vivant à l’étranger.

Pour répondre plus efficacement à cette clientèle de plus en plus nombreuse, l’assureur crée une direction spécialisée sur les nouveaux marchés. Cette organisation va lui permettre de recruter de nouveaux apporteurs spécialisés, de développer les activités avec les courtiers set de former des inspecteurs sur le marché des non-résidents.