Mediator : Plusieurs milliers de plaintes contre Servier

Le Parisien a révélé que l’association des victimes du Mediator et de l’Isomeride prévoyait de déposer « plusieurs milliers de plaintes individuelles » contre le fabricant du Mediator.

Servier paraît de plus en plus acculé. Alors qu’hier, Libération révélait les témoignages de deux scientifiques qui devraient alimenter l’enquête ouverte pour « tromperie aggravée », c’est au tour du Parisien de révéler que « plusieurs milliers de plaintes » à l’encontre du fabricant du Mediator vont être déposées auprès des juges d’instruction du pôle santé justice de Paris.

Selon le journal, qui cite le président du Conseil d’administration de l’association des victimes du Mediator et de l’Isomeride (AAAVAM) Georges-Alexandre Imbert, « d’ici à quelques jours plusieurs milliers de plaintes individuelles pour tromperie aggravée, mise en danger de la vie d’autrui, homicides, à l’encontre des laboratoires Servier et X» vont être déposées.

L’association de victimes qui attendait un « accord à l’amiable » a en effet décidé de passer à la vitesse supérieure face au refus de la part du laboratoire Servier d’indemniser les victimes. « L’avocat des laboratoires Servier continue de (nous) opposer des prescriptions judiciaires et autres moyens européeens bien complexes pour ne pas indemniser les victimes du Mediator. Nous avons donc décidé de changer de stratégie» a déclaré Georges-Alexandre Imbert au journal.