Marché : L’introduction en Bourse d’AIA pourrait rapporter jusqu’à 20 milliards de dollars

AIA, la filiale asiatique de l’assureur-vie américain AIG, a annoncé dimanche qu’elle pourrait lever jusqu’à 20 milliards de dollars lors de son introduction en Bourse, ce qui en ferait la deuxième plus importante de l’année dans le monde.

Annonçant les détails de l’introduction en Bourse qui débute lundi, AIA a précisé qu’elle mettrait sur le marché 5,86 milliards d’actions à un prix compris entre 18,38-19,68 dollars de Hong Kong chacune, soit un montant global de 15 milliards de dollars américains.

L’entreprise pourrait exercer une option de rallonge (greenshoe option) si la demande est forte et mettre sur le marché jusqu’à 8,08 milliards d’actions, pour un montant total de quelque 20 milliards de dollars.

Les fonds ainsi levés doivent servir à rembourser une partie des quelque 100 milliards de dollars qu’AIG, le plus gros assureur vie américain, doit à l’Etat qui l’a sauvé de la faillite pendant la crise financière en 2008.

Cette introduction en Bourse, qui porte sur la moitié du capital d’AIA, serait la deuxième plus importante opération de ce type pour 2010. La plus importante a été celle de Agricultural Bank of China (22,1 milliards de dollars) en août. “Cette introduction sera un catalyseur pour la prochaine phase passionnante de l’histoire d’AIA”, a déclaré son PDG Mark Tucker, s’exprimant via un lien vidéo depuis les Etats-Unis.

Les actions seront offertes à la vente du 18 au 21 octobre, et seront cotées le 29 octobre.

AIG s’est résolu à introduire en Bourse sa filiale asiatique après que le projet de rachat par le britannique Prudential eut échoué, en juin.

Hong Kong, 17 oct 2010 (AFP)