Maaf Assurances étudie l’acuité visuelle des automobilistes

    Du 4 octobre au 15 octobre inclus plus de 1000 conducteurs sont venus tester leur acuité visuelle auprès de MAAF Assurances, en partenariat avec les opticiens du réseau Santéclair, 70% des conducteurs testés sont des hommes et l’âge moyen des personnes testées est de 34 ans.

    Les résultats obtenus parlent d’eux même. En effet :

    – plus d’1 automobiliste sur 5 n’a pas jamais vu d’ophtalmologiste,
    – pour 1 automobiliste sur 4, la dernière visite de l’ophtalmologiste date de plus de 3 ans,
    – au total, ce sont près de 50% des automobilistes qui n’ont pas de suivi ophtalmologique suffisant,
    – 20% ont un défaut de vision non ou mal compensé,
    – près de 1 sur 2 a une différence significative d’acuité visuelle entre les deux yeux pouvant laisser craindre un problème de vision du relief et donc d’appréhension des distances,
    – sur l’ensemble des conducteurs testés seulement 5 conducteurs ont une acuité visuelle inférieure aux exigences du code de la route.

    Rappelons pour mémoire que l’obtention du permis de conduire est impossible si l’acuité visuelle binoculaire est inférieure à 5/10.

    Bilan, 60% des personnes ayant passé le test se sont vues conseiller d’aller consulter un ophtalmologiste.

    D’autre part, cette évaluation est également proposée jusqu’au 31 décembre 2008 à tous les assurés auto/moto de MAAF et toute personne établissant un devis dans une des 573 agences MAAF. Il suffira ensuite de se rendre sans rendez-vous chez l’un des 1300 opticiens partenaires du réseau Santéclair afin de faire tester son acuité visuelle.

    Premier assureur à initier cette démarche, MAAF encourage ses assurés à prendre de bonnes habitudes en matière de contrôle de la vue et à adopter des attitudes appropriées dans la pratique de la conduite pour ne pas relâcher leur vigilance face aux risques et aux aléas de la route.

    « Au volant, 90 % des indications nécessaires au conducteur lui sont fournies par l’œil. La dégradation des performances visuelles avec l’âge, les pathologies oculaires restent à l’origine de nombreux accidents. Faciliter l’accès aux actes de dépistage et de prévention permet d’améliorer la sécurité du conducteur et des passagers», souligne Etienne Couturier, Directeur Général de MAAF.

    Une évaluation en 3 temps :

    Réalisée en 5 minutes environ chez l’opticien, l’évaluation de l’acuité visuelle s’articule autour de 3 tests :
    – prises d’acuité visuelle monoculaire et binoculaire exprimées en 10èmes
    – mesure de l’acuité visuelle stéréoscopique pour évaluer l’appréciation des reliefs et des distances
    – bilan visuel, en fonction du matériel à disposition dans le magasin.

    A l’issue de cette évaluation, l’opticien informera l’assuré MAAF de ses résultats et l’encouragera, si nécessaire, à consulter un ophtalmologiste. Ce contrôle n’est pas un examen médical et ne remplace pas la consultation régulière d’un ophtalmologiste.