Luxembourg : croissance soutenue de l’encaissement au cours du second trimestre 2008

    L’encaissement du secteur des assurances a de nouveau connu un rythme de croissance soutenu au cours du second trimestre de 2008: avec un taux de progression de 59,62% la croissance dynamique dans les branches non-vie, tirée cette année par les affaires internationales, s’est poursuivie. En assurance-vie, avec +5,18% en comparaison intra-annuelle, l’encaissement progresse de nouveau substantiellement quoique plus lentement qu’au cours du 1er trimestre qui avait connu un taux de croissance de 12,14%.

    Sur les six premiers mois de 2008, l’encaissement global augmente de 12,20%, les primes augmentant de 35,26% en assurance non vie et de 8,56% dans les branches de l’assurance-vie.

    En assurance-vie la progression semestrielle de 8,56% de l’encaissement se décompose en une augmentation de 116,69% de l’encaissement relatif aux produits à rendements garantis, et en un recul de 10,35% de celui des produits vie en unités de compte, toujours victimes de la morosité des marchés boursiers.

    Le total des provisions techniques des assureurs vie s’établit à 55,39 milliards d’euros à la fin juin 2008, en progression de 3,01% par rapport à la fin juin 2007 et de 1,87% par rapport à la fin mars 2008.

    L’assurance non-vie progresse de 35,26%. Les assureurs travaillant essentiellement, sinon exclusivement sur le marché luxembourgeois, enregistrent une croissance de leur encaissement de 6,90%. Avec une augmentation de 110,85% de leur encaissement, les entreprises opérant à l’étranger dans les branches d’assurances non vie hors assurances maritimes – parfois dans des créneaux très spécialisés – progressent de façon spectaculaire. Cette croissance est due en large partie à l’implantation au Luxembourg du pôle communautaire d’un important groupe international d’assurance et de réassurance. L’assurance maritime pour laquelle seules les données du premier trimestre sont disponibles et qui est essentiellement le fait de quelques grandes mutuelles dont l’encaissement reflète l’évolution des sinistres a progressé de 4,53% au cours de cette période.

    [ad#pub-assurances]