Loi Hamon : un Français sur trois prêt à changer d’assureur automobile

La loi Hamon permettra aux assurés de résilier leur assurance automobile, entre autres, quand ils le souhaitent après une année de contrat. Près d’un Français sur trois serait prêt à sauter le pas selon un sondage News Assurances.

Les optimistes verront le verre au deux tiers plein. En effet, si 32% des Français se disent prêts à faire jouer la loi Hamon selon un sondage News Assurances, cela signifie que plus des deux tiers d’entre eux resteront chez leur assureur.

Une bonne nouvelle pour le secteur, d’autant que parmi les personnes qui resteront chez leur assureur, 57% se disent satisfaits de ce dernier. Pour 32%, il s’agit en revanche d’une procédure trop compliquée à leurs yeux pour être engagée.

Parmi les répondants qui ont précisé leur sexe à l’occasion du sondage, les femmes sont plus fidèles que les hommes vis-à-vis de leur assureur.

A noter qu’une toute petit partie, à peine 3%, n’est pas au courant de l’existence de cette loi et de ses répercussions sur la résiliation du contrat d’assurance.

Les plus pessimistes verront en revanche le verre au tiers vide et ces 32% de Français prêts à faire jouer la concurrence. Car il s’agit bien de cela. Si l’on se penche sur les raisons qui poussent les assurés à résilier leur contrat, le tarif arrive en effet en bonne position.

Portrait-robot de l’assuré prêt à quitter son assureur dans le cadre de la loi Hamon