Dans La Lettre de l’Assurance du… 26 juin 2017

Cette semaine dans La Lettre de l’Assurance, les nominations d’Agnès Buzyn augmenteront-elles les conflits familiaux, que pourrait faire Covéa de son argent, la FNMF est-elle dans « le pari des acteurs », quelles sont les ambitions du Crédit Agricole en épargne salariale et retraite collectives ?

A la une de ce numéro 1348 de La Lettre de l’Assurance, datée du lundi 26 juin 2017 et déjà disponible ici, les nominations de Mathile Lignot-Leloup et Cécile Courrèges vont-elles mettre à rude épreuve la prévention des conflits d’intérêts ? Evidemment, ça se soigne, la ministre elle-même a vu la tutelle de l’INSERM, dirigé par son mari, passer au Premier ministre…

En coulisses, Covéa est un groupe et se présente comme tel, riche et avec quelques projets plutôt à moyen terme. La FNMF essaie d’exister dans le plan du gouvernement. Mais y parviendra-t-elle ?

En gestion de sinistres, le Crédit Agricole avance en force sur l’épargne salariale et les retraites collectives avec Amundi, tandis que les IP sont en difficultés techniques.

Enfin, en page 4, des petites phrases et un édito bien sous tout rapport.

Vite, il me faut La Lettre de l’Assurance du jour !

S’abonner à la Lettre et ne plus jamais rater un numéro