Les salariées du groupe Malakoff Médéric se mobilisent en faveur de la recherche sur le cancer du sein

    Près de 160 salariées du groupe Malakoff Médéric ont participé à l’édition 2008 de la course à pieds « La Parisienne ». Une forte mobilisation qui a permis de verser une subvention de 15 900 euros à la Fondation pour la Recherche Médicale. La remise de chèque a eu lieu en présence de Guillaume Sarkozy, délégué général et Pierre Servant, directeur général de Malakoff Médéric et de Denis Le Squer, président du Directoire de la Fondation pour la Recherche Médicale.

    L’Action sociale du groupe Malakoff Médéric, dont l’un des axes de développement des actions de prévention santé est le soutien à la recherche, s’est engagée à reverser 100 euros en faveur de la Fondation pour la Recherche Médicale pour chaque participation d’une collaboratrice du groupe à « La Parisienne ».

    Au final, 159 collaboratrices se sont retrouvées le 7 septembre dernier à ce grand rendez-vous féminin de la
    lutte contre le cancer du sein. Toutes fonctions confondues, athlètes ou marcheuses du dimanche, toutes ont accepté de jouer le jeu du don et de la mobilisation.

    Les « filles » de Malakoff Médéric ont même su allier générosité et performance puisque leur équipe s’est classée à la troisième place du « Challenge Entreprise » proposé par les organisateurs de la course.

    « Pour la deuxième année consécutive, les institutions de prévoyance de Malakoff Médéric, attentives aux problématiques de santé, ont été heureuses de mobiliser en force leurs salariées dans le cadre de la course « La Parisienne » a rappelé Hugues de Saint Hilaire, directeur de l’Action sociale. « Notre satisfaction est d’autant plus grande cette année que d’autres entreprises se sont inspirées de notre initiative…. ».

    Denis Le Squer, Président du Directoire de la FRM a en effet souligné que, suivant l’exemple de Malakoff Médéric en 2007, de nombreuses sociétés concourant au « Challenge Entreprise » ont versé des dons complémentaires à la participation de leurs salariées.

    La Fondation pour la Recherche Médicale dont la spécificité est d’être investie dans tous les domaines de recherche – elle soutient chaque année les projets de 700 équipes – , considère la recherche sur le cancer du sein comme l ‘une de ses priorités. Car si des progrès médicaux majeurs ont été réalisés dans ce domaine, 11 000 personnes sont encore chaque année victimes de cette maladie.