Des Rendez-vous de septembre très zen

    La crise financière ne se fait pas sentir lors de cette 53ème édition des Rendez-vous de septembre. Réassureurs, cédantes et courtiers sont toujours aussi nombreux – 2400 participants selon les organisateurs – à se presser à Monaco au Café de Paris,  dans les salons du Fairmont, de l’Hermitage, ou aux différents cocktails, prenant les premiers contacts en vue des prochains renouvellements. Une rentrée qui se déroule  sous le signe de la « zen attitude ».

    En effet, les réassureurs, dont les actifs ont été fragilisés par la crise financière, ont résisté du fait de bons résultats techniques, et en l’absence de catastrophe significative. Un équilibre précaire toutefois devant la difficulté qu’aurait le secteur à lever de nouveaux capitaux en cas d’évènement majeur.

    En attendant, la tendance des renouvellements est globalement stable. Swiss Re anticipe une stabilité tarifaire en dommages, où les capacités sont suffisantes ; se déclare prudent dans les branches auto et D&O (RC des mandataires sociaux, ndlr), qui devraient voir leurs tarifs augmenter, à l’instar des branches « specialty », surtout du fait de la sinistralité en 2009 de l’aviation, ainsi que l’assurance crédit.

    Les cédantes quant à elles se déclarent soucieuses de sécurité, cherchant à disperser leurs risques auprès de plusieurs réassureurs. Et pourraient être tentées de recourir aux solutions classiques (pool blanc, titrisation, rétention…) si les réassureurs se montraient par trop gourmands.