Les Rencontres de l’Amrae gagnent en popularité

Les 19èmes Rencontres de l’Amrae, l’Association pour le management des risques et des assurances de l’entreprise se sont ouvertes le 2 février à Deauville. Le thème de cette année est « Risques et ressources ». Près de 1.900 participants sont attendus.

Les Rencontres proposent cette année des ateliers de formations à destination des gestionnaires du risque (risk managers), des ateliers « scientifiques et techniques, très populaires et très demandés », de l’aveu même du président de l’association, Gérard Lancner.

« Le public des Rencontres en 2010, était composé d’un tiers de risk managers, d’un tiers d’assureurs et d’un tiers de consultants » a expliqué Gérard Lancner, en ouverture des rencontres. Pour 2011, près de 1900 personnes ont fait le déplacement à Deauville, contre un peu plus de 1700 en 2010.

Les Rencontres sont placées sous le prisme du « Risque et ressources », après l’environnement, grand thème de la précédente édition. « Nous faisons porter des risques sur les ressources, et les ressources sont synonymes de risques » a ajouté le président de l’Amrae.

Surtout, les Rencontres seront l’occasion de présenter de nouveau les études de l’Amrae, la signature de l’addendum à la charte Amrae – CSCA, ou encore les partenariats CNPP et ENASS. Une nouvelle fois, l’Amrae veut montrer pendant ces rencontres que le risk manager a trouvé une place dans la société actuelle.

« Notre profession est mature. Dans les entreprises, les risk managers sont écoutés, reconnus et de plus en plus sollicités » a conclu Gérard Lancner, dans le cadre de la conférence de presse d’ouverture des Rencontres.