Les règles pour donner son sang évoluent

    Depuis le 19 avril, date d’entrée en vigueur de l’arrêté ministériel du 12 janvier 2009, certains critères de sélection pour donner son sang évoluent.

    Ce qui change

    La mesure principale est que l’âge limite pour donner son sang est relevé de 65 à 70 ans. Aujourd’hui, vous avez donc la possibilité de donner jusqu’à la veille de votre 71ème anniversaire. Cependant, après 65 ans, seul le don de sang total est possible, sous réserve que chaque don soit autorisé par un médecin de l’EFS.

    Sachez aussi que pour un premier don après 60 ans, celui-ci est soumis à l’appréciation d’un médecin de l’EFS.

    Egalement, le nombre de dons annuels qu’il est possible de faire augmente :
    – 4 fois par an pour les femmes et 6 fois par an pour les hommes pour le sang total
    – 12 fois par an pour les plaquettes
    – 24 fois par an pour le plasma

    Enfin, les patients atteints d’hémochromatose génétique, auparavant contre-indiqués, ont désormais la possibilité d’être candidats au don sur avis médical mais uniquement dans les sites de l’EFS qui disposent d’un centre de soins.

    Sécurité et qualité optimales

    Les conditions de sécurité des donneurs et des receveurs ainsi que la qualité des produits sanguins demeurent inchangées.
    Chaque année, les critères de sélection des donneurs seront revus, afin de tenir compte des évolutions tant médicales qu’épidémiologiques.

    Demandez conseil à un médecin de l’EFS

    Tout a été mis en oeuvre pour vous accueillir dans les meilleures conditions dès le 19 avril. Médecins et personnel de prélèvement des 155 sites fixes et des équipes mobiles de collecte de l’EFS sont à votre écoute pour répondre à toutes vos questions.