Les entreprises européennes n’ont pas encore suffisamment pris la mesure des menaces que représentent les risques Cyber

Le 20 septembre 2016, le Lloyd’s a publié une étude intitulée « Facing the cyber risks challenge » portant sur les risques Cyber, réalisée auprès de 346 dirigeants d’entreprises européennes de plus de 250 millions de dollars de chiffre d’affaires. Si les risques Cyber sont bien identifiés comme étant de plus en plus du ressort de la Direction Générale, la mobilisation et les efforts de prévention ne semblent pas encore suffisants eu égard aux enjeux et aux obligations légales et règlementaires.

D’après cette étude, 92% des entreprises ont connu une cyber-intrusion au cours des cinq dernières années, piratage ou logiciel malveillant par exemple. Mais 42% des dirigeants seulement s’inquiètent d’une possible récidive. En matière de règlementation, on note un déficit d’information inquiétant de la part des entreprises. Si 97% des dirigeants savent que le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) est adopté, plus de la moitié d’entre eux (57%) déclarent ne rien savoir ou très peu, sur les obligations qui vont en découler de manière opérationnelle.

92% des entreprises ont connu une cyber-intrusion au cours des cinq dernières années, piratage ou logiciel malveillant par exemple

Et pourtant, il reste moins de 2 ans pour se mettre en conformité avec ce texte, applicable en mai 2018 à tous les pays de l’Union européenne, et qui obligera notamment les entreprises à déclarer les atteintes aux données dans les 72 heures, sous peine de lourdes amendes en cas de manquement à cette procédure.

Cette étude met également en évidence que les dirigeants d’entreprises sont aussi mal informés sur l’existence, le contenu et l’intérêt des couvertures d’assurance destinées à couvrir les conséquences des risques Cyber, notamment à travers une police d’assurance totalement dédiée. Ils seraient 50% à ne pas savoir qu’il existe des assurances pour les intrusions informatiques, et 73% à estimer qu’ils n’en ont qu’une connaissance limitée.

Il est possible de bénéficier d’un accompagnement tant dans l’appréciation de l’exposition aux risques Cyber que dans la couverture de ces risques en ayant recours aux solutions disponibles sur le marché de l’assurance.


GuillaumeDeschamps_300Ce poste a été co-écrit avec Guillaume Deschamps. Spécialiste de l’assurance des risques financiers depuis plus de 15 ans, en qualité d’assureur puis de courtier, Guillaume Deschamps est le directeur du département FINEX au sein de Gras Savoye Willis Towers Watson. De formation école de commerce, avec un profil Finance, Guillaume a complété sa formation par un Master Spécialisé à l’Institut du Management des Risques (IMR) à Bordeaux. Après avoir débuté sa carrière chez Gras Savoye en 1997, et évolué ensuite au sein d’autres sociétés, Guillaume a à nouveau rejoint Gras Savoye en février 2016 pour diriger le département dédié au traitement des risques financiers.

Source link