Les dépenses des départements en matière de dépendance progressent de 10% en un an

    assurance-dependance-70Le président de l’Assemblée des départements de France, Claudy Lebreton, fait part de son étonnement après la publication des statistiques du gouvernement concernant la dépendance et le handicap qui tendent d’accréditer l’idée que les dépenses liées aux allocations délivrées par les départements ne progressent que timidement.

    Si le nombre de bénéficiaires de l’APA (allocation personnalisée d’autonomie), de l’ACTP (allocation compensatrice pour tierce personne) et de la PCH (prestation de compensation du handicap) progressent moins que l’année précédente, les dépenses elles-mêmes n’en finissent plus d’exploser : entre 2007 et 2008, selon les comptes administratifs de 88 départements, ces dépenses ont augmentées de 501 millions, soit près de 10 % en un an.

    Face à ces évolutions, quid des promesses du gouvernement concernant le 5ème risque ? Une fois de plus, l’Etat communique sur les politiques publiques mais n’agit pas et laisse les collectivités financer la solidarité nationale. Car cette augmentation notable de la dépendance entre 2007 et 2008 correspond à une charge supplémentaire nette pour les départements et donc les contribuables locaux.

    Au moment où le gouvernement défend sa politique dans le cadre du projet de loi « hôpital, patients, santé, territoires », on ne peut que regretter son silence radio sur le sujet.