Les contrats d’assurance vie pourraient être soumis aux prélèvements sociaux

    D’après Les Echos et La Tribune de ce mardi 29 septembre, les contrats d’assurance-vie jusque là exonérés pourraient bien être prochainement soumis aux prélèvements sociaux (CSG et CRDS). Toutes les pistes sont désormais explorées par le gouvernement pour tenter de limiter l’explosion du déficit de la Sécurité sociale.

    Les deux quotidiens précisent que cette imposition concerne les contrats multisupports en unités de compte dont le capital était exonéré de CSG et de CRDS (12,1%) en cas de décès.

    Les Echos précisent que les recettes escomptées pourraient s’élever jusqu’à 270 millions d’euros.