Les assureurs s’attendent à une croissance stable, voire négative en 2009

    Le secteur de l’assurance s’attend cette année à une croissance “modérée, voire négative” dans l’assurance vie et des primes “stables” dans l’assurance dommage, a estimé mardi le réassureur helvétique Swiss Re dans une étude.

    “La croissance des primes d’assurance vie devrait (…) s’avérer modérée, voire négative en 2009, dans la mesure où les turbulences des marchés boursiers et les perspectives moroses en matière d’emploi continuent à peser”, a précisé le groupe dans son étude annuelle du secteur intitulée Sigma.

    Mais avec “la reprise de l’économie, une hausse des primes vie est attendue ainsi que de meilleurs résultats d’investissement, puisque les prix des actifs devraient remonter”, a souligné l’un des auteurs de l’étude, Daniel Staib.

    Dans l’assurance dommage, les spécialistes de Swiss Re tablent sur des primes “stables” cette année. “Même si la récession risque de réduire la demande en couvertures d’assurance, la pénurie de capitaux soutiendra le mouvement à la hausse des prix”, a pronostiqué M. Staib, ajoutant s’attendre à une hausse en 2010 parallèlement à une reprise économique.

    En 2008, le total des primes encaissées dans le monde par les assureurs a reculé de 2% à 4.270 milliards de dollars (3.027 milliards d’euros).
    L’assurance vie a baissé de 3,5% à 2.490 milliards, tandis que le secteur non-vie s’est contracté de 0,8% à 1.779 milliards.

    Alors que les pays industrialisés ont enregistré une baisse de 3,4% des primes l’année dernière, les pays émergents ont réalisé un bond de 11,1% et de 14,6% dans le seul secteur assurance vie.

    AFP