Les assureurs britanniques s’inquiètent du coût d’une nouvelle directive

    Les assureurs britanniques se sont plaints auprès du ministre des Finances Alistair Darling du coût d’une nouvelle directive européenne, qui risque de les obliger à lever des dizaines de milliards de livres, a révélé mercredi le Financial Times.

    Selon le journal, l’Association des assureurs britanniques (ABI) a écrit au chancelier Darling pour critiquer cette directive, dite “Solvabilité II”, adoptée au printemps, dans laquelle elle voit une menace “pour l’industrie (de l’assurance), ses clients et la stabilité financière”.

    A en croire l’ABI, ajoute le quotidien, cette directive pourrait obliger les assureurs britanniques à lever de l’ordre de 30 à 70 milliards de livres (soit jusqu’à près de 80 milliards d’euros), pour renforcer leurs fonds propres.

    Ce montant est proche de leur capitalisation boursière et pourrait faire chuter dramatiquement la rentabilité du secteur, ainsi que les rendements des produits d’épargne qu’elle gère. Un porte-parole de l’ABI, joint par l’AFP, n’a pas voulu confirmer le contenu de cette lettre, qui n’a pas été rendu public.

    AFP