Le relevé de vos remboursements : Règles de fonctionnement

    Vos frais médicaux

    Consultation chez le médecin, le kinésithérapeute, l’infirmière, un examen, une analyse, etc. Avec la carte Vitale, vous êtes remboursé en moins d’une semaine.

    Vous avez besoin de votre relevé de remboursement pour vous faire rembourser par votre mutuelle ou votre assurance santé complémentaire

    Si le montant restant à votre charge est égal ou supérieur à 150 euros, vous recevez votre relevé de remboursement sous huit jours ; sinon, vous le recevez sous un mois.

    Vous n’avez pas besoin de votre relevé de remboursement pour vous faire rembourser par votre mutuelle ou votre assurance santé complémentaire
    Vous recevez votre relevé de remboursement sous trois mois.

    Vous n’avez pas de mutuelle ou d’assurance santé complémentaire

    Si le montant restant à votre charge est égal ou supérieur à 150 euros, vous recevez votre relevé de remboursement sous huit jours ; sinon, vous le recevez sous un mois.

    À noter
    Sans attendre de recevoir votre relevé de remboursement, vous pouvez connaître le montant de vos derniers remboursements en consultant votre compte ameli.
    Pour cela, n’oubliez pas de vous munir de votre numéro de sécurité sociale et de votre code confidentiel.

    Vos indemnités journalières

    Vous êtes en arrêt travail, en congé maternité, en congé paternité ou en congé d’adoption, et vous percevez des indemnités journalières : elles vous sont versées tous les quatorze jours et, pour chaque versement, vous recevez en même temps un relevé.

    Votre pension d’invalidité

    Vous percevez une pension d’invalidité. Elle vous est versée chaque mois.
    Une fois par an, en début d’année, vous recevez un relevé récapitulatif des versements effectués au cours de l’année précédente. Entre-temps, si le montant de votre pension d’invalidité change, votre caisse d’Assurance Maladie vous en informera par courrier.

    Votre rente d’incapacité permanente

    Vous percevez une rente d’incapacité suite à un accident du travail ou à une maladie professionnelle. Elle vous est versée selon le cas :
    – chaque trimestre, si le taux de votre incapacité permanente est inférieur à 50 % ;
    – chaque mois, si le taux de votre incapacité pemanente est égal ou supérieur à 50 %.

    Une fois par an, en début d’année, vous recevez un relevé récapitulatif des versements effectués au cours de l’année précédente.
    Entre-temps, si le montant de votre rente d’incapacité permanente change, votre caisse d’Assurance Maladie vous en informera par courrier.

    Source : ameli.fr