L’assureur Storebrand annonce l’échec de pourparlers de fusion avec son principal actionnaire

    L’assureur norvégien Storebrand a annoncé jeudi l’échec de pourparlers de fusion avec son compatriote et principal actionnaire, la mutuelle Gjensidige Forsikring, une nouvelle qui a entraîné le plongeon du titre à la Bourse d’Oslo.

    “Storebrand et Gjensidige Forsikring ont discuté d’une possible fusion des deux compagnies. Les discussions ont pris fin”, a indiqué Storebrand dans un communiqué. Un examen approfondi des comptes (“due diligence”) a été réalisé mutuellement “sans découverte significative”, c’est-à-dire sans qu’aucun squelette soit découvert dans le placard de l’un ou de l’autre, a précisé Storebrand.

    Aucun des deux groupes n’a fourni la raison de l’échec des négociations. En fin de matinée, l’action Storebrand perdait 12,32% à la Bourse d’Oslo -après avoir perdu quelque 15%- sur un marché en hausse de 0,36%, l’éloignement d’une fusion ou d’un rachat retirant au titre son attrait spéculatif dans l’immédiat.

    Resté à l’écart du processus de consolidation en Europe du Nord, Storebrand, numéro un de l’assurance-vie en Norvège, était généralement considéré comme susceptible de convoler avec Gjensidige Forsikring, qui en détient 24,33% et qui est très présent dans les autres métiers de l’assurance.

    “Nous ne sommes pas à la recherche d’un autre partenaire”, a déclaré à l’AFP Egil Thompson, porte-parole de Storebrand. “Nous sommes bien capitalisés, nous n’avons pas besoin de nouvelles liquidités et nos activités se portent bien. Nous pouvons continuer en solo”, a-t-il dit.

    De son côté, Gjensidige a exprimé son intention de rester dans le tour de table de Storebrand. “Cela n’affecte pas notre participation dans Storebrand”, a déclaré à l’AFP le porte-parole de Gjensidige, Oeystein Thoresen. “Nous sommes un partenaire de long terme de Storebrand et nous le demeurerons”, a-t-il ajouté.

    Source : AFP