L’assureur Aviva sera coté à New York à compter du 20 octobre

L’assureur britannique Aviva a annoncé mercredi qu’il serait coté sur la Bourse de New York (New York Stock Exchange, NYSE), à compter du 20 octobre, tout en assurant que Londres resterait sa place de cotation principale.

Aviva a précisé que ses actions seraient cotées indirectement sur le NYSE, via le système des certificats américains de dépôts (ADR). L’opération ne s’accompagnera d’aucune augmentation de capital, et le groupe restera coté parallèlement sur la Bourse de Londres, qui restera sa place de cotation primaire. “Plus de 20% des actionnaires d’Aviva sont aux Etats-Unis et cette cotation va permettre au groupe d’élargir son actionnariat”, en facilitant la détention de titres par les actionnaires américains, a justifié l’assureur.

De plus, l’opération va permettre d’améliorer la notoriété de la marque Aviva aux Etats-Unis, en particulier dans le domaine de l’épargne-retraite, “un marché d’importance stratégique” selon son directeur général, Andrew Moss.

Cette décision va à contre-courant d’une tendance à l’oeuvre depuis années.

Alors que dans les années 1990, il était à la mode d’être coté sur le Nyse ou le Nasdaq, de plus en plus d’entreprises européennes s’en retirées ces dernières années, en raison de coûts et de contraintes règlementaires jugés trop lourds.

Non sans ironie, le dernier grand groupe européen en date à avoir annoncé son retrait de la Bourse de New York est l’assureur allemand Allianz, qui se trouve être l’un des principaux concurrents européens d’Aviva.

Avec AFP