L’assurance des métiers du cinéma et de l’audiovisuel nécessite de recourir à des experts spécialisés

Le marché du cinéma et de l’audiovisuel est stable par rapport à 2015. Le cumul des budgets des films dont le tournage a démarré depuis le début de l’année comme le nombre de films est similaire à celui de l’année précédente. Par ailleurs, le paysage audiovisuel est en mutation et offre de nouvelles opportunités avec la multiplication des supports de diffusion. En revanche, la concentration des sociétés de production (groupes de télévision), entraîne une rationalisation de l’achat d’assurance.

Du côté de l’offre, c’est un marché de niche avec des acteurs spécialisés en plus des acteurs historiques. La volonté de prise de part de marchés de certains assureurs oriente le marché à la baisse. En revanche, le niveau des franchises reste proportionnel au budget du film. La garantie classique reste centrée autour des différentes causes d’annulation. D’autres garanties sont étudiées au cas par cas, par exemple Garantie Attentats, E&O.

Premier courtier d’assurance en France, Gras Savoye a développé une approche client fondée sur une analyse approfondie des risques liés au tournage, via un département exclusivement dédié au septième art, Gras Savoye Media & Spectacle, dont la vocation est d’adapter les assurances classiques du marché aux besoins spécifiques de ces métiers. Les besoins toujours plus nombreux des métiers du spectacle en matière de couverture de leurs risques. En effet, chaque film est un projet à part qui nécessite une attention toute particulière. L’expertise du courtier et son rôle de conseil prennent alors tout leur sens.


anne-severine-lucas_300Anne-Séverine LUCAS est Directrice Média et Spectacles chez Gras Savoye Willis Towers Watson. Gras Savoye a développé une approche client fondée sur une analyse approfondie des risques liés au tournage, via un département exclusivement dédié au septième art. Anne-Séverine LUCAS dirige ce pôle dédié aux professionnels des medias et du spectacle, qu’elle a créé en 2000 après avoir exercé d’autres fonctions au sein de Gras Savoye.

Source link