L’assurance dommage d’AIG devient “Chartis” avant son entrée en bourse

    L’assureur américain AIG a annoncé lundi avoir logé ses activités dans l’assurance dommage dans une structure ad hoc, qui prendra le nom de Chartis, dans la perspective de leur entrée en Bourse.

    Chartis rassemble les activités de l’actuelle AIU Holdings : assurance dommage, assurance générale à l’étranger et assurance de clientèle particulière, selon des communiqués publiés par AIG et AIU.

    L’ancien leader mondial de l’assurance, qui a été nationalisé à l’automne et a été renfloué à hauteur de 170 milliards de dollars par l’Etat fédéral, avait indiqué en avril vouloir accélérer la scission d’AIU Holdings. “La mise en place de cette structure est une étape importante dans nos plans pour faire fructifier la valeur de nos activités d’assurance dommage et d’assurance générale”, a commenté dans un communiqué le PDG d’AIG Edward Liddy. “Les activités d’AIU Holdings sont bien capitalisées et ont montré leur réussite au cours de l’histoire”, a-t-il ajouté.

    Pour espérer rembourser l’aide fédérale, AIG a dû accepter son démantèlement. Dans cette perspective, l’ancien numéro un mondial de l’assurance a annoncé ces derniers mois diverses cessions, comme la vente de ses activités d’assurance automobile au groupe suisse ZFS, ou encore le projet d’entrée en Bourse de la filiale d’assurance-vie ALICO.

    AFP