Lancement de notre outil pour estimer l’impact de la réforme 100% Santé

Si le déploiement de la réforme s’étalera jusqu’en 2023, ce sont les 3 premières années qui seront les plus impactantes. 2019 sera notamment, pour les entreprises, l’année de la préparation de la mise en conformité. Pour les aider à apprécier l’impact de la réforme 100% Santé, nous avons mis au point un outil de mesure spécifique. Ainsi, les entreprises pourront anticiper les coûts, adapter les régimes complémentaires actuellement en place pour répondre aux exigences de cette nouvelle réglementation, et accompagner les salariés afin qu’ils comprennent cette réforme et qu’ils puissent bénéficier des améliorations prévues.

Cet outil numérique permet d’estimer l’impact de la réforme 100% Santé entre 2019 et 2021 sur les dépenses des salariés, les remboursements (Sécurité sociale et organisme complémentaire) et donc le reste à charge. Réalisée sur la base des décomptes réglés aux salariés de l’entreprise concernée, des mesures du 100% santé connues à ce jour et des hypothèses sur l’évolution du comportement des consommateurs, cette estimation donne à l’entreprise l’évolution du rapport sinistres / primes et aux salariés l’évolution de leur taux de couverture.

L’impact sera d’autant plus important que les garanties sont basses

La réforme 100 % Santé, conformément à son objectif, devrait permettre d’améliorer l’accès aux soins notamment pour les populations les moins bien couvertes par une assurance complémentaire santé et qui ne peuvent actuellement pas accéder aux équipements dentaires, optiques et auditifs.

Notre portefeuille étudié relève que l’impact sur le reste à charge des assurés sera significatif notamment pour les audio-prothèses (-400€ en moyenne) et pour les prothèses dentaires (-50€ en moyenne). Dans le même temps, les remboursements sur l’optique avec la baisse du plafond de remboursements sur les montures notamment, le reste à charge des assurés augmentera.

Nous avons déjà effectué une étude d’impact sur son portefeuille d’entreprises de plus de 250 salariés, basée sur les données réelles des prestations de ses clients. Cette analyse démontre que le 100 % Santé aura des impacts différents en fonction du niveau de remboursement des régimes et de l’âge des salariés. En effet, les régimes « entrée de gamme » (1), qui représentent 10 % du portefeuille, connaîtraient les impacts les plus significatifs liés à un reste à charge réduit et par conséquent une fréquence de consommation probablement plus importante ; ils pourraient subir une augmentation des prestations de plus de 4 %. Les régimes « moyenne gamme » (2), soit près de 63 % du portefeuille, supporteraient un impact mesuré compris entre +2 % et -2 %. Quant aux régimes « haut de gamme » (3), leurs prestations pourraient être amenées à diminuer jusqu’à 6 %.

D’un point de vue macroéconomique, la réforme s’auto équilibre. D’un point de vue microéconomique, avec une vision par contrat, les impacts peuvent aller du simple au double et sont dépendants de différents facteurs. Les entreprises vont devoir prévoir un réajustement des cotisations, une refonte des niveaux de garanties en place, et des changements dans la manière de suivre et piloter leurs contrats.

Source link

Que pensez-vous du sujet ?

GRAS SAVOYE
Premier réseau de courtage d’assurance en France et tout particulièrement en région, Gras Savoye traite toute la chaîne des risques : le conseil, la négociation des contrats avec les assureurs, la gestion des contrats et des sinistres.
Gras Savoye est une société Willis Towers Watson, entreprise internationale de conseil, de courtage et de solutions logicielles qui accompagne ses clients à travers le monde afin de transformer le risque en opportunité de croissance.

Contacter Gras Savoye