Acquisition : L’AMF déclare conforme l’OPA de PHRV (Allianz/Covea) sur Foncière Paris France

    L’Autorité des marchés financiers (AMF) a annoncé mardi qu’elle déclarait « conforme » l’offre publique d’achat (OPA) hostile de Paris Hôtels Roissy Vaugirard (PHRV), filiale des assureurs Allianz et Covea, sur Foncière Paris France.

    « Une nouvelle information sera publiée pour faire connaître le calendrier de l’offre publique », indique l’avis de l’AMF. L’assemblée générale mixte de Foncière Paris France avait rejeté jeudi la possibilité d’émettre des bons d’offre à titre gratuit, dits « bons Breton », souhaitée par le conseil d’admnistration pour protéger la foncière de cette OPA hostile.

    Les actionnaires étaient restés sourds aux arguments du PDG Jean-Paul Dumortier qui soutenait que « ces bons Breton sont un moyen de négociation » avec les initiateurs pour que ceux-ci relèvent à nouveau le prix actuel de leur offre fixé à 110 euros/action.

    Les bons d’offre ou bons Breton, du nom de l’ancien ministre de l’Economie à qui l’on doit leur introduction en France, peuvent permettre à une entreprise de gonfler son capital en vue de se défendre contre une OPA hostile. Cofitem-Cofimur (18,52%) et PHRV (11,02%) détiennnent de concert actuellement 29,54% du capital de Foncière Paris France, indique l’AMF.

    PHRV est une société holding détenue à 31,4% chacun par Allianz et Covea (la structure chapeautant la Maaf, MMA et la GMF) et à 31,1% par la société cotée Cofitem-Cofimur, elle-même dans l’orbite des deux assureurs. Avant même le lancement de son offre, ce trio détenait plus de 24% du capital de la foncière, via Cofitem-Cofidur (18,52%) et PHRV (5,85%).

    Paris, 13 décembre 2011, AFP