La nouvelle gamme de contrats d’assurance multirisques pour les immeubles d’April Immobilier

Afin de compléter son offre existante et renforcer sa position de spécialiste des risques immobiliers, APRIL Immobilier lance une gamme de contrats d’assurance multirisques pour les immeubles. La nouvelle gamme se compose notamment de deux nouveaux contrats d’assurances spécifiques pour les immeubles de bureaux et de commerces.

Contrairement à une « approche tarifaire » classique, APRIL Immobilier propose une approche segmentée des risques. Des critères très précis entrent en considération pour établir l’offre comme l’âge de l’immeuble, la courbe des sinistralités, le cycle de vie de l’immeuble, les méthodes de construction, le choix des matériaux, etc. Ainsi, les tarifs sont établis au plus près des besoins réels et les garanties proposées  parfaitement adaptées à chaque situation.

Le contrat multirisques immeubles de Bureaux

La multirisque immeuble Bureaux reprend l’ensemble des garanties spécifiques à l’habitation, auxquelles s’ajoutent des garanties spécifiques aux risques liés aux bureaux, à savoir :

– Les murs-rideaux

– Les infiltrations d’eau par façades, terrasses, ciels vitrés

– Les installations de ventilation et de climatisation

– Les systèmes d’alarme et de vidéo surveillance

– Le vol

Le contrat multirisques immeubles de Commerces

La multirisque immeuble commerce reprend l’ensemble des garanties spécifiques à l’habitation et au bureau, auxquelles s’ajoutent unegarantie enseignes et bornes d’éclairage, spécifique aux risques liés aux commerces.

De plus, APRIL Immobilier applique un mode de tarification par activité permettant de proposer un tarif totalement sur-mesure.

Perspectives 2010 : APRIL Immobilier continue d’élargir son offre

A l’étude, une gamme d’assurance multirisque concernant les risques industriels et les risques hors normes (bâtiments vacants, en réhabilitation) verra le jour en 2010. Les conditions seront là aussi étudiées au cas par cas, en fonction de différents critères tels que la taille des bâtiments, le type d’activité, etc.