La France Mutualiste améloire la gestion de sa relation client

    Depuis 1925, La France Mutualiste propose des solutions performantes pour la préparation de la retraite, l’épargne et la transmission. Elle gère notamment la Retraite Mutualiste du Combattant, contrat ouvert aux anciens combattants et victimes de guerre.

    Avec plus de 6,2 milliards d’euros d’actifs et un patrimoine immobilier important, La France Mutualiste compte désormais plus de 207 000 adhérents. Ses 59 délégations et antennes réparties sur le territoire lui permettent de préserver des liens de proximité avec chacun de ses adhérents.

    C’est dans une perspective d’accompagnement de sa politique commerciale que La France Mutualiste a décidé de se doter d’un outil logiciel de gestion de la relation client.

    La solution choisie, Coheris CRM, permettra aux conseillers mutualistes et bénévoles, basés au siège ou en délégation, de bénéficier d’une vision globale de leurs adhérents et prospects, et de capitaliser sur cette connaissance étendue des contacts.

    Une centaine de conseillers et collaborateurs sera ainsi équipée de la solution. Le périmètre du projet comprend :
    –         La gestion des contacts entrants et sortants quel que soit le canal retenu
    –         L’automatisation des processus de gestion et de suivi des dossiers
    –         La gestion des campagnes marketing
    –         La mise à disposition d’outils de reporting

    Catherine Petapermal, Directrice des Opérations de La France Mutualiste, conclut :
    « Véritable front office multi canal, capable de s’intégrer au système d’information de notre mutuelle, la suite logicielle Coheris CRM nous est apparue comme la solution la mieux à même de nous aider à offrir à nos adhérents et prospects une meilleure qualité de service et relever nos enjeux commerciaux d’aujourd’hui et demain. Ses fonctionnalités  et son ergonomie ont par ailleurs emporté l’adhésion du panel d’utilisateurs que nous avons sollicité sur la qualification fonctionnelle des solutions envisagées lors de l’appel d’offres. »