La Fédération française des sociétés d’assurances se dote d’un Conseil d’Orientation et de Réflexion (CORA)

    Créé à l’initiative du président de la FFSA, Bernard Spitz, le Conseil d’Orientation et de Réflexion de l’Assurance (CORA), s’est réuni pour la première fois le 13 novembre 2008 à la FFSA.

    Instance indépendante, le CORA est composé d’une vingtaine de membres issus d’horizons divers (économistes, philosophes, médecins, syndicalistes, représentants d’association …). Il est présidé par Jean-Pierre Boisivon, économiste et ancien délégué général de l’Institut de l’entreprise.

    La mise en place du CORA traduit la volonté des assureurs d’assumer pleinement leur rôle sociétal et de contribuer au débat public. Secteur transversal, l’assurance est au cœur de nombreux sujets publics et notamment ceux qui concernent la transformation sociale du pays. Les défis économiques et sociaux auxquels la société est confrontée impliquent d’inventer de nouvelles solutions. L’assurance, compte tenu de son modèle économique de long terme et de son expérience dans la gestion du risque, doit être une force de proposition majeure à cet égard.

    La diversité des membres du CORA constitue pour les assureurs l’opportunité d’enrichir leurs réflexions d’une culture sociétale qui s’avère nécessaire pour répondre aux grands défis de notre époque.

    Le CORA est notamment invité à apporter son regard et sa contribution sur les thèmes du vieillissement de la population, de la santé, de la responsabilité civile ou du développement durable. La première réunion a été spécifiquement consacrée à l’examen de la dépendance et des nombreuses problématiques qui y sont liées.