La Compagnie des Femmes : Un courtier uniquement au féminin

    Premier cabinet de courtage dédié aux femmes La Compagnie des Femmes propose en partenariat avec de grand professionnels de l’assurance des produits innovants spécialement conçus pour répondre aux besoins des femmes d’aujourd’hui : auto, santé, retraite.

    – En matière d’assurance automobile , les femmes coûtent moins cher aux assureurs que les hommes. Les statistiques prouvent en effet que les femmes sont 2,7 fois moins exposées aux accidents de la route que les hommes. De plus, selon le Centre de documentation des Assurances (CDIA), les accidents causés par les hommes reviennent à près de 2 515 €, quand pour les femmes on atteint à peine 2 240 €. Pourquoi ? Elles conduisent de plus petites cylindrées, prennent rarement le volant sous l’emprise de l’alcool et conduisent surtout en ville (d’où de nombreux petits accrochages mais peu coûteux).

    Forte de ce constat il était naturel que La Compagnie des Femmes propose un produit moins cher pour les femmes. En 1997, La Compagnie des Femmes était la première à le faire. L’idée était révolutionnaire.Les femmes sont désormais habituées à bénéficier d’une offre préférentielle.

    – La Compagnie des Femmes propose également une Complémentaire santé. En effet, comme pour beaucoup d’autres domaines, les femmes n’ont pas les mêmes habitudes que les hommes en matière de santé. De façon générale elles se préoccupent davantage de leur santé et de leur bien-être, de celle de leurs enfants aussi. Elles font plus souvent appel aux médecins spécialistes (acupuncteur, ostéopathe, étiopathe, chiropracteur) que les hommes et sont les principales consommatrices de médecine douce. La visite périodique chez le gynécologue n’a pas d’équivalent chez les hommes.

    Les problèmes de santé qu’elles peuvent rencontrer sont également différents : ménopause, ostéoporose, et cancer du sein sont des maladies proprement féminines. Enfin, comme pour la maternité l’usage de moyens contraceptifs justifie la mise en place de garanties spécifiques pour les femmes.

    – Enfin, la retraite des femmes est l’une des préoccupations majeures de La Compagnie des Femmes
    . En effet, si l’ensemble de la population est en droit de s’interroger sur le montant de sa future retraite, les femmes, plus que les hommes, doivent dès aujourd’hui prendre leurs précautions.

    Pourquoi ? La pension moyenne des femmes retraitées âgées de plus de 65 ans est inférieure de 46% à celle des hommes. Cet écart s’explique en grande partie par un niveau et une durée de cotisations inférieure. En effet, aujourd’hui encore, le salaire des femmes accuse une différence de 12% (toutes choses égales par ailleurs) avec celui des hommes. En outre, les hauts salaires des postes de direction générale se conjuguent rarement au féminin. Autre facteur d’inégalité devant la retraite : les femmes doivent fréquemment interrompre leur activité professionnelle. Au moment de la naissance ou en cas de divorce, c’est elles, et non les pères, qui assument le rôle parental. Pour finir, les femmes sont davantage touchées par le chômage.

    Pour toutes ces raisons les femmes plus que les hommes ressentent le besoin de compléter leur retraite . Elles doivent être prévoyantes. La Compagnie des Femmes les informent et leur propose des solutions d’épargne adaptées.