L’OCIRP soutient l’opération « Tricotez Cœur » initiée par « l’École des Grands Parents Européens »

    Tous les ans, dans le cadre de l’organisation d’un challenge visant à récompenser les équipes de développement de ses institutions membres, l’OCIRP apporte son soutien à une association oeuvrant dans le domaine de la solidarité. Cette année, l’OCIRP a décidé de soutenir l’opération « Tricotez Cœur » initiée par « l’École des Grands Parents Européens ».

    Une action de solidarité intergénérationnelle pour renforcer le lien social
    Donner et recevoir sur trois générations, tel est le fondement de cette grande chaîne de solidarité nationale, qui se développe désormais depuis cinq ans. À l’origine, un petit groupe de tricoteuses qui fabriquaient des jouets en laine au profit du Téléthon. Aujourd’hui, ce sont plus de 11 000 grands-mères âgées et isolées qui tricotent couvertures, layettes et vêtements pour des enfants de moins de trois ans dont les mamans connaissent bien souvent la précarité.

    Ces « fées de l’aiguille » sont ravies d’être sollicitées et de pouvoir se rendre utiles. Elles se regroupent d’ailleurs pour tricoter ensemble, ce qui apporte de la convivialité à leur action solidaire. À l’autre extrémité de la chaîne, des mamans dans le besoin sont émues de recevoir un vêtement neuf pour leur bébé, accompagné d’un mot tendre et chaleureux.

    Une soixantaine d’associations et maternités d’Île-de-France organisent quotidiennement la distribution de ces tricots. Ainsi, en 2008, ce sont 30 000 vêtements et couvertures qui ont profité à autant de bébés, par l’intermédiaire des relais bébés des Restos du cœur et d’associations telles que « Paris tout p’tits » ou « l’aide aux mères de famille ».

    Utilité sociale et valeurs mutuelles pour une action commune
    L’OCIRP a pour vocation d’intervenir au cœur de la famille et partage ces valeurs que sont la solidarité, le sens du partage et la confiance dans l’humain. C’est donc tout naturellement que l’OCIRP soutient l’opération « Tricotez Coeur », en versant cette année à l’École des Grands Parents Européens 5 000 € sous forme de don, destiné à financer le local de coordination de l’association. Une aide concrète qui permettra de développer l’action de « Tricotez cœur », pour que de nombreuses mamans démunies et leurs bébés puissent encore trouver du réconfort grâce à ces « grands-mères de coeur ».