L’Assurance Maladie renforce son incitation à la vaccination antigrippale

    Chaque année, l’Assurance Maladie invite plus de 9 millions de personnes à se faire vacciner gratuitement contre la grippe : les plus de 65 ans et certains malades chroniques. L’hiver dernier, 400.000 personnes supplémentaires se sont fait vacciner. Néanmoins, avec 59 %, le taux de couverture reste insuffisant, surtout chez les 65-69 ans et les personnes souffrant de certaines maladies chroniques. C’est pourquoi, l’Assurance Maladie se mobilise et renforce son dispositif d’incitation à la vaccination auprès des publics concernés.

    Nouveauté cette année : les assurés qui se sont fait vacciner l’hiver dernier peuvent se faire délivrer directement leur vaccin par leur pharmacien et se faire vacciner par une infirmière, sans prescription médicale préalable.

    Chaque hiver, la grippe réapparaît et touche des millions de personnes en France. Maladie contagieuse, soit par contact direct soit par l’intermédiaire de surfaces contaminées, elle se transmet par la toux, les éternuements et la salive. Il est donc indispensable de s’en protéger. De nombreuses personnes ne se font pas vacciner car elles sous-estiment la gravité de cette maladie.

    Si le taux de vaccination des 70 ans et plus atteint 68%, il demeure encore insuffisant chez les 65-69 ans, avec seulement 53%, alors que l’objectif de santé publique est d’atteindre un taux de couverture de 75% à fin 2009. Par ailleurs, chez les personnes souffrant de certaines maladies chroniques, le taux n’atteint que 48%.

    Afin d’augmenter significativement le taux de couverture vaccinale, l’Assurance Maladie a réorienté son dispositif de communication.

    Des courriers personnalisés afin d’inciter chaque assuré à se faire vacciner

    9 millions de courriers personnalisés vont être envoyés. L’Assurance Maladie s’adresse à chacun des assurés concernés en tenant compte de leur situation (âge, situation médicale, parcours vaccinal). Afin de les inciter plus encore à se faire vacciner, un dépliant leur rappelle l’efficacité et l’innocuité du vaccin, pris en charge à 100% par l’Assurance Maladie.

    Des outils pour faciliter l’exercice des professionnels de santé

    Les médecins généralistes, médecins spécialistes, pharmaciens et infirmières sont de véritables relais d’information de la campagne de vaccination antigrippale. En contact direct et quotidien avec les patients, ils sont les plus à même d’inciter à la vaccination antigrippale. L’Assurance Maladie développe des outils spécifiques destinés à accompagner ces professionnels de santé et les soutenir dans leur exercice.

    Le rôle pivot du médecin traitant

    Le médecin traitant joue un rôle essentiel en matière de prescription de la vaccination antigrippale. Il dispose d’une vision globale de l’état de santé de ses patients lui permettant de juger de l’opportunité ou non de la vaccination. Fait marquant : les 65-69 ans qui ont un médecin traitant sont 2 fois plus nombreux à s’être fait vacciner que ceux qui n’en ont pas. La dimension préventive du médecin traitant prend ici tout son sens.

    Une démarche simplifiée pour les personnes vaccinées l’hiver dernier

    Les assurés vaccinés l’hiver dernier recevront un bon pour un vaccin gratuit, en échange duquel ils pourront le retirer directement chez leur pharmacien, sans nouvelle prescription médicale. Ils pourront ensuite se faire vacciner par une infirmière.