L’AIEFFA se retrouve pour échanger sur l’assurance Takaful et la micro‐assurance

    0

    aieffa-70L’AIEFFA,  Association  Internationale  des  Etablissements  Francophones  de  Formation  à  l’Assurance ,  dont  le  siège  est  à  Paris  vient  de  réunir  à  Alger,  en  collaboration  avec  l’Institut  Supérieur  de  Gestion  et  de  Planification,  soixante  responsables  de  formation  à  l’assurance  en  provenance  de  quatorze  pays  (Liban,  Tunisie,  Algérie,  Maroc,  Togo,  Bénin,  Burkina‐Faso,  Cameroun,  France,  Gabon,  Congo,  Niger,  Tchad  et  Mali).

    L’association  a  pour  but  de  faciliter  l’échange  des  pratiques  de  formation  en  assurance.  Les  deux  thèmes de travail ont été : l’Assurance Takaful et la Micro‐Assurance.

    L’assurance Takaful

    Près  de  114  sociétés  proposent  aujourd’hui  des  produits  Takaful  dans  le  monde,  c’est‐à‐dire  des  produits  d’assurance  qui  reposent  sur  la  charia ;  la  loi  islamique,  interdisant  l’incertitude  (le  gharar),  le  jeu  (le  masir)  et l’usure (le riba).
    La Takaful, qui s’appuie sur le principe de l’entraide, est née en Malaisie au début des années 80.

    La table ronde a abordé :
    • Ethique et droit : Ethique musulmane et droit
    • Economie et finance : principes et outils
    • Assurance :  bref  historique  et  distribution  des  marchés,  règlement  et  fonctionnement  entreprises  et branches, distribution, perspectives (notamment en Europe)
    • Réassurance : Retakaful.

    Les intervenants de cette table ronde étaient :
    – M. Ahmed HADJ‐MOHAMMED, Directeur Général de la Vie Salama.
    – M. Abdelhakim HADJOU, Directeur des Assurances‐Vie de la Vie Salama.
    – M. Chakib ABOUZAID, Directeur Général de Takaful Ré.
    – M. Jacques CHARBONNIER, Professeur à l’Université Lyon III, Auteur d’un ouvrage à paraitre  sur l’assurance Takaful.

    La micro-assurance et ses réalités

    Loin  des  préoccupations  actuelles  de  la  crise  financière  et  des  déboires  des  « subprimes »,  la  micro‐assurance  trouve  peu  à  peu  sa  place.  Son  objectif ?  Assurer  les  personnes  à  faibles  revenus  et  lutter  contre  les vulnérabilités.
    Si  la  micro‐assurance  est  née  dans  les  pays  du  Sud  et  cela  pour  répondre  en  partie  aux  conséquences  de  situations  sociales,  économiques,  voire  démographiques,  elle  fait  désormais  des  émules  dans  les  pays  du  Nord.

    Les thèmes suivants ont été abordés :
    • La micro assurance, genèse et enjeux
    o De quoi parle‐t‐on vraiment
    o Positionnement et avantage de la micro assurance
    o Produits proposés
    • L’exemple de la micro‐assurance en Asie
    • La micro‐assurance dans les pays Européens, l’exemple d’Entrepreneurs de la  Cité

    Les intervenants de cette table ronde étaient :
    –  M. Olivier DE LAGARDE, directeur Adjoint de l’ENASS (Ecole Nationale d’Assurance), Institut du  CNAM
    – Mlle Solina YEAN, Intervenante à l’Université Royale Cambodge, doctorante sur le thème « La  micro assurance au Cambodge et dans les pays d’Asie du Sud‐Est »
    – M. Luc MAYAUX, professeur à l’Université Lyon III, Directeur de l’Institut des Assurances de Lyon et Président de l’Association régionale “Entrepreneurs de la Cité”.