Justice : L’Adam dépose un recours contre l’offre publique d’Icade sur Silic

L’Association pour la défense des actionnaires minoritaires (Adam) a déposé vendredi deux recours en annulation contre la décision de l’AMF d’agréer l’offre publique d’Icade, filiale de la Caisse des dépôts, sur la foncière Silic, a-t-on appris de source judiciaire.

Le premier concerne les modalités de l’offre, qui “sont contestables, notamment du fait qu’elles ne respectent pas le principe d’égalité de traitement des actionnaires”, a indiqué la présidente de l’Adam, Colette Neuville, dans un communiqué publié vendredi.

Le second recours en annulation concerne le calendrier agréé par l’AMF (Autorité des marchés financiers). L’Adam réclame que l’offre “au lieu de se terminer le 1er juin comme prévu –  ne puisse être close avant que la Cour d’appel se soit prononcée sur le recours en annulation de la conformité”. “A titre indicatif, le délai habituel d’un recours devant la Cour d’appel est de quelques mois en matière de droit boursier”, indique-t-elle.

L’AMF a déclaré conforme le 26 avril l’offre publique d’Icade sur Silic, et indiqué qu’elle serait ouverte du 27 avril au 1er juin.

L’opération avait été dévoilée le 16 février. Elle est “composée d’une offre publique d’échange visant les actions Silic (l’Offre d’Echange) et d’une offre publique d’achat visant les Obligations à option de Remboursement en Numéraire et/ou en Actions Nouvelles et/ou Existantes (ORNANEs) de Silic (l’Offre d’Achat)”, avait indiqué Icade lors de son dépôt auprès de l’AMF.

Les deux filiales fusionneront dans une nouvelle société destinée à devenir la première foncière française spécialisée dans l’immmobilier de bureau et les parcs tertiaires.