James Bond : L’homme aux sinistres d’or

    Les producteurs ont souscrit pour 275 millions d’euros de couvertures d’assurance pour le tournage de « Spectre », le dernier James Bond sorti le 11 novembre. Mais pas moins de 600 millions d’euros de couvertures d’assurance auraient pu être souscrites, selon les estimations de l’Association des assureurs allemands (GDV). Celle-ci s’est amusée à calculer le coût de la démolition ou des dommages occasionnés sur des bâtiments, s’ils avaient été réels. Avec des escapades fracassantes à Mexico-City, Londres, Rome ou encore au Maroc, la GDV arrive donc à 500 millions d’euros de dommages !

    Les courses-poursuites en voiture ont cependant engendré des dommages bien réels, tandis que plusieurs voitures de luxe ont été utilisées, d’une valeur totale de 32 millions d’euros (plusieurs Jaguar C-X75, Aston Martin et Land Rover). Et les producteurs n’ont pas souscrit d’assurance pour rien : dans la région allemande de Rhénanie du Nord-Westphalie, cinq Land Rover ont été volées, alors qu’elles devaient être utilisées dans des scènes de tournage en Autriche. Dossier de gestion de sinistres numéro 007…