Italie : L’assureur Generali pourrait vendre sa part dans Commerzbank

L’assureur italien Generali étudie la vente de sa part de 6% dans la banque allemande Commerzbank alors que leur accord de bancassurance arrive à échéance cette année, affirme jeudi le quotidien italien Corriere della Sera.

« En vue de la fin de l’accord de bancassurance (…) prévue pour septembre », Generali « aurait commencé à réfléchir à la possibilité de se défaire de la participation » de 6% détenue dans Commerzbank, qui est valorisée actuellement à environ 400M d’euros, écrit le quotidien.

« Le calendrier n’est pas encore décidé » car « cela dépendra beaucoup de l’évolution des marchés », ajoute le Corriere, précisant que Generali pourrait décider de vendre sa part à un investisseur institutionnel ou émettre des obligations convertibles liées à cette part.

Interrogé, Generali s’est refusé à tout commentaire. Commerzbank avait indiqué en août 2008, lors de l’annonce du rachat de Dresdner Bank, que l’accord de bancassurance le liant à Generali ne serait pas prolongé.

MILAN (Italie), 13 mai 2010 (AFP)