Italie / Generali : Cesare Geronzi condamné à 4 ans de prison

Cesare Geronzi, l’ancien président de l’assureur Italien Generali, a été condamné à quatre ans de prison pour son rôle dans l’effondrement du conglomérat agro-alimentaire Cirio en 2003. Toujours libre, l’homme a fait appel.

Cesare Geronzi, démissionnaire en avril dernier de Generali, était président de la banque Capitalia lors de la perte de 1,1Md d’euros de Cirio. Ce dernier a toujours maintenu qu’il avait agi correctement dans cette affaire lorsqu’il dirigeait l’établissement bancaire.

Considéré comme membre de l’élite romaine avec des liens étroits avec le gouvernement, Cesare Geronzi n’a pas toujours fais l’unanimité autour de lui, notamment lorsqu’il était à la tête de Generali. L’homme a par exemple touché 16,6M d’euros d’indemnités de départ, soit plus du double de ce qu’il aurait dû toucher s’il avait continué à travailler pour les trois années restantes de son contrat.

Sources : Insuranceday