Investissement : Scor prend le contrôle d’une foncière

Le réassureur français Scor a conclu un accord en vue de prendre le contrôle majoritaire de la foncière cotée MRM endettée en consacrant entre 41 et 54M d’euros à une augmentation de capital, ont annoncé vendredi les deux sociétés dans des communiqués distincts.

L’investissement de Scor, “qui prend la forme d’une augmentation de capital souscrite en numéraire comprise entre 41 et 54M d’euros selon le taux de conversion des obligataires de MRM, s’accompagne d’un désendettement de la société et de la mise en place d’une structure financière pérenne“, précise le réassureur.

Scor détiendra “au plus 59,9 % du capital de MRM à l’issue de l’augmentation de capital“, indique-t-il. Cette opération “est conditionnée à une restructuration du passif bancaire de MRM dont les termes ont été pré-négociés par MRM avec ses partenaires bancaires et à la conversion de la dette obligataire (…) en actions de MRM à hauteur d’un seuil minimum de conversion fixé à 85%“, précise la foncière.

Niveau d’endettement trop élevé

MRM, qui indique faire face “à un niveau élevé d’endettement bancaire et obligataire, à d’importantes échéances financières d’ici fin 2013 et à une situation de liquidité tendue“, souligne que l’opération lui permettra “une restructuration complète de son passif“.

L’opération devrait être bouclée d’ici la fin du second trimestre 2013. MRM est détentrice d’un patrimoine immobilier de 269M d’euros composé d’actifs de commerce et de bureaux. Scor se fixe pour objectif de recentrer l’activité de Scor “vers la détention d’un portefeuille cohérent d’actifs de commerces“.

La réalisation du programme d’investissements sur les actifs maintenus en portefeuille sera poursuivie simultanément à un plan de cession portant plus particulièrement sur les immeubles de bureaux“, précise le réassureur.

Paris, 8 mars 2013 (AFP)