Investir en 2009 : Les opportunités offertes par le marché du crédit

    0

    Alors que les marchés actions ont perdu plus de 40 %1 de leur valeur depuis le début de la crise financière, le marché du crédit poursuit la tendance amorcée à la fin de l’année dernière et offre un couple rendement/risque attractif pour 2009 comparé aux autres classes d’actifs.

    • Pourquoi AXA IM conseille d’investir sur le marché du crédit ?

    Investir sur le marché du crédit offre de bonnes opportunités de diversification et une rémunération attrayante : la rentabilité actuelle des obligations privées a atteint un niveau historiquement élevé depuis 1929 et les obligations d’entreprises offrent des rendements supérieurs à 7 % sur une durée moyenne de 5 ans pour les obligations Investment Grade. Seules les obligations gouvernementales risquent d’être pénalisées par les investisseurs compte tenu des taux d’intérêts particulièrement bas et de la généralisation des politiques monétaires à taux zéro dans les économies développées.

    • Quelles sont les stratégies privilégiées par AXA IM ?

    A court terme, AXA IM privilégie une approche diversifiée en favorisant les secteurs défensifs (télécoms, services publics, consommation non cyclique) et les émissions bancaires. A moyen terme, AXA IM opte pour un profil de risque plus offensif et préconise d’investir de façon sélective et diversifiée sur des titres à haut rendement pour leur couple rendement/risque attractif et leur décorrélation par rapport aux emprunts d’états.

    Les deux fonds AXA WF Euro Crédit Investment Grade et AXA WF Euro Crédit Plus permettent de répondre à ces critères et affichent respectivement des performances2 de 1,84 %3 (contre 0,73% pour son indice de référence) et 1,79 %4 (contre -1,93% pour son indice de référence).

    La conjoncture actuelle ne milite cependant pas pour une prise de risque démesurée en ce début d’année même si le contexte économique difficile va pousser les entreprises à réduire leurs dépenses d’investissement et à renforcer leurs bilans.

    « Les marchés ont besoin d’un retour à la confiance. Le début d’une normalisation des tensions sur le marché interbancaire constitue un premier signal positif. Il reflète une amélioration des conditions de liquidités offertes par les banques et implique aussi la poursuite de l’assainissement des bilans bancaires » expliqueCrédit Europe.

    1 Source : Reuters, l’indice CAC 40 de la Bourse de Paris a clos la pire année de son histoire en 2008 : – 42,68 %
    2 Les chiffres cités ont trait aux années ou aux mois écoulés et les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures.
    3 Source : AXA IM sur trois mois à fin décembre 2008 (les données n’existent pas encore sur six mois, le fonds ayant été crée le 24/07/08, performance depuis la création du fonds :-0,03 % contre -1,60 % pour son indice de référence)
    4 Source : AXA IM sur six mois à fin décembre 2008 (performance sur 3 ans : -0,4 % contre -2,02 % pour son indice de référence)