International : Une nouvelle obligation fait grimper de 36% le chiffre d’affaires de la CCR en Algérie

Graphique

L’unique réassureur algérien, la Compagnie centrale de réassurance (CCR) a réalisé en 2011 un chiffre d’affaires en hausse de 36% par rapport à 2010, a indiqué lundi son PDG Hadj Mohamed Seba à l’agence APS.

La CCR a enregistré un chiffre d’affaires de 13,3 milliards de dinars (133 millions d’euros) en 2011.

La croissance réalisée par la compagnie publique né’tait que de 9% en 2010 avec un chiffre d’affaires de 9,8 milliards de dinars (98 millions d’euros).
Les parts de marché de la CCR sont passées de 36% en 2010 à au moins 50% en 2011, soit une hausse de 39% au minimum, a précisé  M. Seba à lAPS.

Cette hausse record des primes de réassurance souscrites chez la CCR en 2011 s’explique par l’application, dès 2011, de l’obligation faite à l’ensemble des compagnies d’assurance activant en Algérie de souscrire 50% de leurs contrats de réassurance auprès du réassureur public, tel que prévu par la loi de finances complémentaire de 2010.