International : Société Générale se renforce en Serbie avec la reprise d’actifs de KBC

La filiale serbe de Société Générale a annoncé vendredi le rachat des principaux actifs et dépôts de KBC Banka, l’entité bancaire en Serbie du bancassureur belge KBC.

L’opérateur norvégien de télécommunications Telenor rachètera de son côté la totalité des actions KBC Banka, ce qui lui permettra d’entrer sur le marché serbe dans le domaine des services financiers mobiles, l’un de ses axes de développement stratégique.
Le montant de la transaction n’a pas été divulgué.

Société Générale Srbija, qui récupère ainsi un fichier de 81.000 clients, individuels et entreprises, précise dans son communiqué qu’à fin 2012, KBC Banka disposait d’un portefeuille de crédits de 209 millions d’euros et de 142 millions d’euros de dépôts.

“Cette transaction illustre notre engagement à nous développer et à croître en Serbie ainsi que notre contribution à la stabilité du secteur bancaire serbe”, indique Frédéric Coin, PDG de Société Générale Srbija cité dans le communiqué.

La filiale serbe de Société Générale compte une centaine d’agences et emploie plus de 1.300 personnes.

KBC indique de son côté que l’opération aura un impact sur ses résultats estimés à 47 millions d’euros, dont 17 millions comptabilisés au premier trimestre 2013. Cet impact sera largement compensé par une libération de près de 42 millions d’euros de capital, souligne KBC.

Ce désengagement s’inscrit dans le cadre d’un recentrage des activités de KBC vers son coeur de métier sur ses marchés domestiques, notamment en Belgique.

En 2012, le groupe a remboursé 8,3 milliards d’euros obtenus auprès de la Banque centrale européenne et 3 milliards d’euros d’aides publiques au gouvernement fédéral belge. Il a également procédé en 2012 à de nombreuses cessions, contrepartie des aides publiques qu’il a reçues à trois reprises entre 2007 et 2009.