Industrie agro-alimentaire, bien se couvrir des risques de contamination

La presse s’est fait l’écho ces derniers jours d’un nouveau cas de contamination à la bactérie e-coli touchant des lots de steaks hachés bio commercialisés en grande distribution

Quelles sont les conséquences pour l’industriel ?

Conséquence immédiate de cette contamination, l’entreprise a dû procéder au retrait et rappel de l’ensemble des lots, puis à leur destruction.

Si l’entreprise a mis en place une gestion de crise efficace pour limiter les impacts et rassurer les consommateurs, Il est encore trop tôt pour évaluer précisément les conséquences sur l’image de la marque. Cependant, il est indéniable que cet événement aura des répercussions  sur les prochaines ventes des produits de l’industriel mis en cause.

Cet événement aura des répercussions sur les prochaines ventes des produits de l’industriel mis en cause

Fort heureusement, il n’y a pas d’atteintes corporelles connues à ce jour.

Dans ce contexte, quels sont les risques auxquels l’industriel de l’agroalimentaire peut être confronté ?

Trois catégories de risques peuvent être identifiées :

1/ La responsabilité du fait de dommages aux tiers : les consommateurs  ayant ingéré les produits ; les distributeurs qui assumeront le rappel des produits et la perte du chiffre d’affaires ; les transformateurs qui intègrent le produit dans leurs propres productions

2/ Des pertes financières  directes : gestion de crise, Frais de retrait, Pertes d’exploitation, décontamination des chaines, remplacement des produits,…

3/ Des pertes financières indirectes : pertes de parts de marché, perte de confiance, frais de réhabilitation de l’image de marque,….

Ces risques peuvent  se cumuler, et les incidences financières s’avérer très importantes pour l’entreprise. Il s’agit donc d’enjeux très importants pour les industriels.

A titre indicatif, pour des cas de contamination avérée, les coûts peuvent s’élever à plusieurs millions d’euros.

Exemples de sinistres pris en charge entre 2013 et 2016

industrie-agro

Les polices d’assurance Responsabilité Civile sont-elles suffisantes ?

Partiellement ! En effet seuls les tiers seront indemnisés par un contrat RC traditionnel. Pour prendre en charge les frais supportés par l’entreprise, il est conseillé de souscrire un volet « contamination de produits ».

Les contrats d’assurance « Risques de Contamination » du marché proposent des couvertures parfois incomplètes, il est nécessaire de les analyser et de se tourner vers des spécialistes du secteur agroalimentaire, capables d’accompagner l’industriel tout au long de la crise et d’en indemniser toutes les conséquences, via des solutions complètes et innovantes.


franck-le-gal_354Franck LE GALL a 21 années d’expérience dans l’assurance dont 7 ans en compagnies. Franck a rejoint Gras Savoye
Grand Sud-Ouest en 2005, en tant que Chargé de Clientèle en charge du suivi de grandes entreprises agroalimentaires. Par ailleurs, il dirige depuis 2011 l’équipe commerciale IARD sur la région Sud-Ouest et pilote l’activité agroalimentaire nationale. Spécialiste de l’agroalimentaire, il est titulaire d’une Maîtrise de Droit Privé et Associated in Risk Management.

Source link