Incendies en Corse : “Une douzaine de bâtiments touchés” selon la préfecture

Vendredi soir, les services de la préfecture faisaient état “d’une douzaine de bâtiments détruits” en partie ou totalement. Il s’agit de “maisons, cabanes, bâtiments agricoles ou chalets” a ajouté une porte-parole, sans donner plus de détails. Aucun nouveau décompte de véhicules n’avait été effectué, le chiffre “d’une soixantaine”, donné par le ministre lors de son déplacement vendredi en milieu de journée, était maintenu.

Alors que de nouveaux foyers se sont déclarés et ont été rapidement maîtrisés, les pompiers luttent toujours contre les flammes. Les biens touchés semblent surtout forestiers et naturels. “Les incendies ont détruit avant tout du maquis et de la forêt, dans des zones relativement isolées” a expliqué une porte-parole de la préfecture de Corse du Sud contactée par news-assurances.com.

L’AFP, cite une lettre ouverte au président de la République transmise du député-maire d’Ajaccio, Simon Renucci. Il y parle de “l’exaspération mêlée de désarroi de (s)es concitoyens qui ont tout perdu, des familles qui ont vu leur maison brûler, des éleveurs dont les bêtes ont connu une mort atroce, de ceux qui ont vu périr leur bien, leur outil de travail, leur cadre de vie”.
“Les Corses sont du côté de la vie et rejettent la culture de la mort, ils veulent voir les coupables châtiés, les victimes indemnisées et ceux qui leur ont porté assistance félicités”, ajoute-t-il.

Selon le colonel de gendarmerie Hubert Bonneau cité par l’AFP, deux des trois feux de jeudi sont apparemment “accidentels” et un, celui de Peri, est “criminel”.

Pour l’indemnisation, rien n’est encore établi. Au vu des faibles dégâts matériels, les particuliers peuvent se tourner vers leurs assureurs qui se chargeront des sinistres. Aucune mesures particulières n’a encore été annoncée (rallongement du délai de déclaration, baisse de certaines franchises, prise en charge de véhicules assurés au tiers…) mais l’ampleur de la catastrophe, et sa médiatisation, pourrait amener quelques aménagements.

Dès lundi, retrouvez les conseils de notre expert d’assuré pour en savoir plus sur les procédures d’indemnisation quand les factures et les preuves des biens possédés ont été détruites.


(Avec AFP)