Harmonie Mutualité publie ses premiers comptes annuels

    Le 27 juin, les 216 délégués d’Harmonie Mutualité (élus en mars dernier par les adhérents) ont approuvé le rapport de gestion et le rapport financier 2008. Il s’agissait de la 1ère présentation des comptes de cette nouvelle mutuelle santé née, l’année dernière, de la fusion de 9 mutuelles.

    L’Assemblée générale a également procédé à l’élection des membres de son Conseil d’administration qui ont élu le Président d’Harmonie Mutualité.  Joseph Deniaud, figure reconnue du mouvement mutualiste français, a été ainsi désigné pour un second mandat.

    Les résultats 2008 : une année de croissance et de développement

    Evènement annuel de première importance, l’Assemblée générale est spécifique au fonctionnement démocratique d’une mutuelle et permet chaque année aux délégués, d’approuver les comptes de l’année précédente et d’arrêter les orientations politiques et économiques. Pour autant, l’Assemblée générale qui s’est tenue le 27 juin, revêtait une dimension exceptionnelle. Elle a permis d’examiner les premiers comptes annuels d’Harmonie Mutualité. De fait, si la fusion a eu lieu dans le courant de l’année dernière, sur le plan comptable elle a été rétroactive au 1er Janvier 2008.

    Harmonie Mutualité présente pour 2008 un compte de résultat excédentaire de 9,8M€ en croissance (+ 2%) par rapport à l’année 2007. Le montant net de réassurance des cotisations acquises s’élève pour l’exercice 2008 à 606,9M€. Soit une augmentation de 27,6 M€ (+4,76% par rapport à 2007). Par ailleurs, les fonds propres garantissant la solvabilité de la mutuelle auprès des adhérents, des assurés et des créanciers se montent à 332,9 M€. Soit plus de 3 fois l’obligation règlementaire, témoignant ainsi de la rigueur de la gestion
    d’Harmonie Mutualité.

    Ces chiffres positionnent la mutuelle comme un acteur majeur de la santé en France. A travers la démarche de fusion, Harmonie Mutualité est devenue un des premiers opérateurs nationaux dans le domaine de la complémentaire santé afin d’être en capacité de porter et de pérenniser un système de prévoyance et de solidarité favorisant l’accès à des soins pour tous.

    2008 : l’année de la fusion réussie de 9 mutuelles

    Si la fusion a été le point central de cette année 2008, tant sur les plans politiques, entrepreneurial, qu’en termes de ressources humaines (la problématique RH a été au cœur de la
    démarche de fusion à travers un engagement fort : celui de maintenir l’emploi sans mutation géographique forcée), par d’autres chantiers Harmonie Mutualité se projetait dans l’avenir en développant son offre de services, en investissant en termes de Ressources humaines, en consolidant son organisation.

    Une nouvelle organisation

    La fusion a donné naissance à une nouvelle organisation en termes managérial et politique :
    – Création de nouvelles directions (Stratégie; Contrôle interne ; Audit ; Prévention….),
    – Election par les adhérents, en mars dernier, de plus de 800 délégués, au sein des 9 territoires créés au lendemain de la fusion et correspondant aux zones d’implantation des anciennes mutuelles. Ce réseau de délégués et cette organisation territoriale garantissent notre engagement à être plus proches, plus humains, plus utiles.

    L’accès aux soins avant tout

    –  2008 a également vu la mise en place d’une offre de produits et de services adaptés aux attentes et aux besoins des 1 400 000 adhérents. L’offre de complémentaire santé Harmonie Santé+ a été déployée sur l’ensemble des territoires dès janvier 2008. Il s’agit de proposer à nos adhérents une protection globale adaptée aux besoins de chacun : remboursements santé + prise en charge de prestations non remboursées par le régime obligatoire + assistance au quotidien pour mieux faire face aux conséquences de problèmes de santé (ex : bénéficier gratuitement d’une aide ménagère ou de gardes d’enfants en cas d’hospitalisation).

    – Une direction de l’Action Sociale a été mise en place en 2008 afin d’aider les adhérents confrontés à des problèmes financiers dus au chômage, à la maladie ou à des problèmes familiaux. Il s’agit d’apporter une aide financière mais aussi une écoute et un accompagnement social professionnalisé. Concrètement  une commission Action Sociale nationale a été créée, elle a été dotée d’un fonds social de plus de 1,5 Millions €.

    Construire l’avenir

    Sur la base des résultats 2008, Harmonie Mutualité doit poursuivre son action autour de quatre objectifs clés :

    1. Consolider Harmonie Mutualité : il s’agit de renforcer notre dimension de proximité avec les adhérents, notamment en s’appuyant sur le réseau de délégués. Mais aussi de d’optimiser notre organisation pour poursuivre notre maîtrise des coûts et continuer à créer de la valeur pour nos adhérents.

    2. Développer les synergies avec le réseau d’établissements de soins et de services : Harmonie Mutualité est au cœur d’un vaste réseau de plus de 350 établissements (crèches, maisons de retraite, cliniques, magasins d’optique,…). Ce réseau est un véritable atout pour apporter des avantages spécifiques à nos adhérents à des coûts maîtrisés.

    3. Nouer des partenariats : il s’agit de développer les partenariats, prioritairement au sein du mouvement mutualiste, mais aussi avec d’autres acteurs de l’économie sociale partageant les mêmes valeurs et les mêmes objectifs.

    4. Développer Harmonie Mutuelles : cette union de mutuelles créée par Harmonie Mutualité et Prévadiès est aujourd’hui au 1er rang dans le domaine de la complémentaire santé. Objectifs : développer une offre commune en termes de santé et de prévoyance sur l’ensemble du territoire et être en capacité de peser sur le marché pour favoriser l’accès à des soins de qualité pour tous.

    Selon communiqué