Groupama fusionne ses sociétés en Italie où il mise sur une forte croissance

Le groupe français d’assurance mutualiste Groupama a annoncé jeudi le lancement de Groupama Assicurazioni, société issue de la fusion de ses filiales en Italie, pays dans lequel il mise sur un forte croissance au cours des prochaines années.

Le groupe “annonce aujourd’hui le lancement de Groupama Assicurazioni. La nouvelle compagnie, née de la fusion des activités de Groupama en Italie et de Nuova Tirrena, compte devenir l’un des principaux acteurs du secteur italien des assurances”, indique un communiqué.

L’Italie est “le premier marché international du groupe avec un chiffre d’affaires de 1,4 milliard d’euros, 850 agences, 900 salariés et 1,7 million de clients”, souligne le groupe français.

Groupama avait racheté Nuova Tirrena en 2007 à l’italien Generali pour 1,25 milliard d’euros.

Le groupe mise sur une augmentation significative de sa part de marché en Italie et va ouvrir 25 nouvelles agences par an d’ici 2012.

Il table sur une croissance annuelle de son chiffre d’affaires d’environ 20% d’ici 2012 dans l’assurance vie, notamment grâce à la signature de nouveaux accords dans la bancassurance, et d’environ 4% dans l’assurance dommages. “L’accélération de l’expansion internationale et la croissance sur les marchés de l’Europe centrale et orientale et de l’Europe du sud sont les éléments centraux de notre stratégie”, a commenté Jean-François Lemoux, directeur général international de Groupama, cité dans le communiqué.

L’objectif de Groupama est de figurer parmi les dix premiers assureurs européens en 2012.

En Italie, Groupama est actionnaire de la banque d’affaires Mediobanca avec une part de près de 4,9% (dont 3% dans le cadre du pacte d’actionnaires de la banque qui vient d’être renouvelé). Une part que le groupe français n’a “aucune raison” de vendre, a assuré son directeur général Jean Azéma, au cours d’une conférence de presse à Rome.

Milan 22 oct 2009 (AFP)