Groupama assurance crédit accompagne les entreprises dans la crise du crédit

    Dans le contexte actuel de crise du crédit, l’accompagnement des entreprises par un assureur expert et spécialiste prend tout son sens.
    A un moment où l’économie se crispe, l’assurance crédit est un levier essentiel pour fluidifier les échanges inter-entreprises.

    Groupama assurance crédit qui suit la solvabilité de 90% des entreprises de l’agroalimentaire tant en France qu’à l’export, apporte une analyse très précise des risques crédit afin d’assurer la pérennité des entreprises. En révélant son étude annuelle Groupama assurance crédit a montré que le secteur de l’agroalimentaire n’était pas épargné par la crise :
    – le nombre de défaillances d’entreprises dans le secteur agroalimentaire est resté stable en 2007 par rapport à l’année précédente, mais reste supérieur à la moyenne de l’économie nationale,
    – le secteur agroalimentaire a des besoins en fonds de roulement importants du fait notamment de la saisonnalité de l’activité et des stocks, nécessitant des financements plus élevés,
    – paradoxalement les entreprises les plus dynamiques, qui ont récemment investi peuvent rapidement se retrouver à cours de liquidités et risquent de pâtir de ce contexte.

    Voilà pourquoi, Groupama Assurance Crédit, a organisé, dans le cadre du Salon International de l’Agro-alimentaire,une conférence débat sur le thème : défaillances d’entreprises et délais de paiements, quelles solutions pour les filières agroalimentaires ?Serge PAILLAUGUE, directeur général de Groupama assurance crédit a réunit des expert de premiers plan pour apporter aux entreprises un éclairage et des solutions contre les impayés :

    – Anne WILLIART, Directrice générale adjointe de Intrum Justitia, Leader européen du recouvrement de créances commerciales a présenté une étude sur les défaillances d’entreprises en Europe tous secteurs confondus.
    – Jean-Louis, DAVID secrétaire général de l’Afdcc (Association française des « crédit managers » et conseils) a apporté des conseils pour se prémunir des impayés.
    – Bernard CLAVEL, Ministère de l’Agriculture et de la pêche et Sylvain LECLERC de la DGCCRF ont expliqué les nouvelles mesures sur les délais de paiements de la loi LME