Groupama 3 emmené par Franck Cammas bat le Record de la Méditerranée

    groupama-3En franchissant à 2 heures 27 minutes et 23 secondes samedi matin la ligne d’arrivée du record de la Méditerranée située à Carthage en Tunisie, le trimaran Groupama 3, mené par Franck Cammas et ses six équipiers, descend de 48 minutes et 10 secondes le précédent record détenu par Orange 2 depuis 2004.

    Parti de Marseille vendredi à 9h19, Groupama 3 a parcouru les 458 milles nautiques (830 km) en 17 heures, 8 minutes et 23 secondes à la vitesse moyenne de 26,72 noeuds.
    Avec ce nouveau record, Groupama 3 porte à cinq ses succès depuis 2007 : record de la Route de la Découverte, record Miami New-York, record de la traversée de l’Atlantique nord et enfin record des 24 heures qui en fait le bateau à voile le plus rapide au monde.

    Accueilli au port d’Hammamet, situé à une centaine de milles nautiques de Carthage, en fin de matinée samedi, par la presse tunisienne peu coutumière de ce type de bateau et aussi par des collaborateurs de la Star, filialle de l’assureur Groupama, l’équipage de Groupama 3 profite maintenant d’un repos mérité : « Même si ce record est assez bref, nous sommes tous fatigués. Par l’intensité de l’effort mais aussi par le stress car, sur cette durée, la moindre erreur est fatale. Je tiens d’ailleurs à féliciter mon équipage qui a parfaitement manoeuvré dans des conditions qui étaient parfois difficiles tant la mer est courte et hachée en Méditerranée » reportait Franck Cammas lors de son arrivée à quai.

    Un équipage qui, outre le talent, apparaissait très heureux : « Nous-nous sommes vraiment fait plaisir. C’était engagé mais dans une atmosphère très sereine. C’est agréable de naviguer dans ces conditions » précisait Frédéric Le Peutrec avant de poursuivre : « Il faut tirer un grand coup de chapeau à l’équipe technique qui a préparé Groupama 3. Nous ne l’avons pas ménagé, loin de là et, pourtant, tout a parfaitement tenu. La qualité de cette préparation est aussi l’une des clés de notre succès ».

    Non loin de là, il en est un autre qui a le sourire. Marin aussi discret que passionné, Lionel Lemonchois réalise un bien joli doublé : « J’étais à bord d’Orange 2 lorsque nous avons établi ce record en 2004. Le battre cette année à bord de Groupama 3 me plaît bien. Et tant mieux si je porte chance aux équipes qui m’invitent à leur bord » relate, presque gêné, le vainqueur en titre de la Route du Rhum.

    Interrogé sur les raisons de ce succès, Lemonchois poursuit : « Groupama 3 est moins long et moins lourd qu’Orange 2. C’est un bateau qui se mène en finesse et qui va vite, même peu toilé. Il est plus proche d’un trimaran de 60 pieds que d’Orange 2. Le barrer est un véritable plaisir » conclut le détenteur de la meilleure pointe de vitesse avec 42,62 noeuds.

    Toujours très précis dans ses analyses, le skipper de Groupama 3 reste perfectionniste : « Nous aurions pu mieux faire, notamment sur le dernier tiers du parcours car nos prévisions météo n’ont pas été très justes. Le vent a été plus faible qu’annoncé et, surtout, très irrégulier. Il y avait moyen de gagner une heure de plus ».
    Ne boudant pourtant pas son plaisir, le skipper du trimaran aux cinq records poursuivait : « Groupama 3 glisse vraiment bien au portant. C’est intéressant pour les deux autres tentatives de record que nous ferons cette année : l’Atlantique Nord que nous détenons déjà mais qui nous permettra notamment d’entraîner l’équipage en vue du Trophée Jules Verne. Nous avons une très belle équipe et un excellent bateau. C’est très encourageant ».

    Un point de vue que partage Thomas Coville, membre de l’équipage victorieux : « Groupama 3 est vraiment un bateau abouti, dans le détail. C’est assez rare sur une unité de cette taille et très enrichissant de partager les projets d’un team comme Groupama ».

    Peu bavards, Ronan Le Goff et Loïc Le Mignon laissent à Stève Ravussin le soin de conclure : « L’année commence bien, comme en 2007. C’est bon signe ».

    Et alors que l’équipage récupère, l’équipe technique composée de Yann Merour, Olivier Kerzero et Sam Thomas nettoie et vérifie Groupama 3 afin qu’il soit paré pour ses prochaines navigations : Hammamet – Valence, Valence – Lisbonne et enfin Lisbonne – New York où il débutera son stand by pour la tentative de record de l’Atlantique le 7 juillet prochain.