Grippe A : 2 millions d’euros supplémentaires en faveur de la recherche sur le virus

    2 millions d’euros supplémentaires vont être attribués à l’Alliance des sciences de la vie et de la santé pour accélérer les travaux conduits sur l’épidémie de grippe A H1N1.

    Valérie Pécresse, Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, a annoncé, à l’occasion d’un déplacement au laboratoire P4 Jean Mérieux à Lyon, la mobilisation exceptionnelle d’environ 2Meuros pour soutenir les travaux actuellement conduits sur l’épidémie de grippe A H1N1 dans le cadre de l’Alliance des Sciences de la Vie et de la Santé.

    L’Alliance nationale pour les sciences de la vie et de la santé, créée par huit acteurs clés de la recherche française (CEA, CNRS, IRD, Inra, Inria, Inserm, Institut Pasteur, Conférence des Présidents d’Université) en avril dernier, a pour mission de mieux coordonner l’ensemble de l’effort public de recherche dans le domaine des sciences de la vie.

    La ministre a souligné le rôle crucial et l’efficacité, quelques mois seulement après sa création, de cette nouvelle coordination dans le cadre de la recherche sur le virus H1N1. Elle a rappelé la rapidité avec laquelle l’Alliance a permis de mobiliser la communauté scientifique compte tenu des contraintes et du caractère exceptionnel de la situation.