Grèce / Accord : Participation des acteurs privés pour la France et l’Allemagne

Angela Merkel et Nicolas Sarkozy se sont accordés sur une participation du secteur privé pour le sauvetage de la Grèce, en vue du sommet extraordinaire de la zone euro prévu jeudi 21 juillet.

Peu d’informations ont filtré concernant la réunion entre la chancelière allemande Angela Merkel et le président français Nicolas Sarkozy qui s’est déroulée cette nuit. Des sources des deux pays ont cependant confirmé que Paris et Berlin étaient parvenus à s’entendre sur une participation du secteur privé en prévision du sommet européen extraordinaire qui se déroule jeudi, concernant un nouveau plan d’aide à la Grèce.

Les deux pays se seraient accordés sur cette participation du secteur privé de manière à ce qu’une telle mesure ne soit pas considérée comme un défaut de paiement du pays. Cependant, cette idée est désormais acceptée par l’Europe si l’on en croit les propos du ministre néerlandais des finances qui s’est exprimé devant son parlement. Berlin serait donc parvenu a faire valoir sa position. Simultanément, le projet de taxe sur les banques a été abandonné. L’objectif du sommet de Bruxelles est de parvenir à réduire le montant de la dette hellénique sans que l’aide ne soit interprétée comme un défaut de paiement du pays, afin de ne pas perturber les marchés et provoquer une contagion de la crise à d’autres pays.