Generali : Fusion approuvée entre ses filiales Alleanza et Toro

    L’assureur italien Generali a annoncé mardi dans un communiqué l’approbation par ses actionnaires du projet de fusion entre ses filiales Alleanza et Toro.

    Réunis à Mogliano Veneto (Nord) en assemblée extraordinaire, les actionnaires de la compagnie ont donné leur feu vert à cette fusion par incorporation au sein du groupe Generali d’Alleanza, spécialisée dans le secteur vie, et Toro, spécialisée dans la branche de dommages.

    Cette fusion donnera naissance à une nouvelle société baptisée Alleanza Toro, entièrement contrôlée par Generali, précise le communiqué. En ce qui concerne Alleanza, dont Generali détient 50,4%, les actionnaires d’Alleanza recevront pour chaque titre détenu l’équivalent d’un tiers d’action de Generali, indique le groupe dans son communiqué.

    L’opération sera accompagnée d’une augmentation de capital d’un montant maximum de 146,9 millions d’euros, détaille-t-il. Cette restructuration “aboutira à une simplification de la structure et permettra grâce à d’excellentes opportunités de ventes croisées une croissance significative de la base de clients”, a expliqué le co-administrateur délégué Giovanni Perissinotto au cours de l’assemblée.

    Pour le manager, “la nouvelle compagnie aura des capacités de distribution et commerciales uniques en Italie: un réseau capillaire de 2.000 points de vente, une force de vente de 18.000 personnes et une base de clients dépassant les 3,3 millions”.

    Cette fusion entraînera des modifications au sein de l’actionnariat de l’assureur italien. La part de son principal actionnaire, la banque Mediobanca devrait notamment passer de 14,8% à 13,4% du capital, selon les projections effectuées par le groupe.

    AFP