Fortis : Des actionnaires s’en prennent encore à l’Etat néerlandais

    0

    Deux associations d’actionnaires de Fortis Holding ont écrit jeudi au ministre néerlandais des Finances Wouter Bos pour se plaindre de la vente annoncée la veille de la branche d’assurances pour entreprises de Fortis Pays-Bas (FCI).

    Fortis Holding émane de l’ancien fleuron de la finance belgo-néerlandaise Fortis, qui a été démantelé à la suite de la crise financière. L’Etat néerlandais avait notamment nationalisé le 3 octobre l’essentiel des activités de bancassurance aux Pays-Bas, une opération contestée par des actionnaires minoritaires qui ont déposé des recours en justice.

    “Avec cette vente de FCI à Amlin”, un assureur britannique, “l’Etat néerlandais montre clairement une fois de plus qu’il n’entend pas respecter les intérêts des actionnaires de Fortis”, dénoncent le cabinet de conseil aux actionnaires Deminor et l’association VEB dans un communiqué. “L’Etat néerlandais néglige l’action en justice” introduite par Deminor et la VEB, qui “demandent notamment que les activités d’assurance aux Pays-Bas achetées à Fortis ne soient pas revendues tant que le tribunal ne s’est pas prononcé sur la régularité des opérations du 3 octobre 2008”.

    Les deux organismes disent vouloir “éviter que les actionnaires de Fortis ne subissent de dommages additionnels en raison d’un comportement délictueux (…) de l’Etat néerlandais”.

    AFP