Formation : à quoi sert l’agrément délivré par La Direccte ?

Connection timed out after 5001 milliseconds
Désormais, tous nos stages AF2A sur les risques psychosociaux sont réalisés par des formateurs agréés par La Direccte. Jean-Marc Faure, formateur AF2A, répond à vos questions concernant cette accréditation.

[AF2A] Quel est l’intérêt d’avoir des formateurs accrédités par la Direccte ?

[J.M. Faure] Pour certaines formations liées à la santé et à la sécurité, la réglementation oblige que les dispenses de formations soient effectuées par des formateurs habilités. D’autre part, un formateur habilité sur ces thèmes renvoie à une qualification technique, devant rendre compte à La Direccte et/ou au Ministère du Travail de ses réalisations, tant sur le contenu que sur la pédagogie déployée. L’habilitation n’est donc pas définitive, elle est de trois à cinq ans suivant les thèmes et peut-être retirée à tout instant lors de ces contrôles.

[AF2A] Comment obtenez-vous l’agrément ?

[J.M. Faure] Il existe trois formes principales d’habilitation :

  1. Etre expert auprès de La Direccte pour le compte des préventeurs en entreprises et des dirigeants qui souhaitent faire appel à un expert (Art. 4614-12 du Code du Travail)
  2. Etre IPRP (intervenant en prévention des risques professionnels) afin de répondre à la loi du 1er juillet 2012 obligeant les entreprises à avoir en leur sein un responsable santé et sécurité ou d’avoir un contrat de prévention avec un IRP.
  3. Etre formateur habilité pour les formations relevant du droit du travail (CHSCT, RSSCT, RPS, etc…). Je suis pour ma part, habilité dans ces trois domaines.

Concernant la procédure, le formateur doit en faire la demande. Il renseigne un dossier administratif. Puis, il rédige ses supports de formation. Il est ensuite convoqué par un collège d’inspecteurs du travail relevant du Pôle Emploi de La Direccte afin que ce dernier examine le fond et la forme des formations envisagées d’être dispensées par le formateur. Ce passage peut être répété jusqu’à ce que La Direccte donne sa validation par une habilitation à dispenser les formations visées.

[AF2A] En quoi cela vous différencie-t-il ?

[J.M. Faure] Je pense à une approche pédagogique méticuleuse car l’applicabilité sur le thème transmis est l’objectif d’un formateur habilité. D’autre part, le fait de pouvoir perdre son habilitation engage à ne transférer des savoir-faire uniquement que dans la mesure où la maîtrise est totale et sans aucune zone de doute quant aux réponses à faire aux participants.

Enfin, je pense que cela engage le formateur dans un sérieux de fond et de forme suite à la responsabilité qui lui est confiée au nom de l’administration du travail.

Nous remercions Jean-Marc Faure, formateur AF2A, d’avoir répondu à ces quelques questions.

Source link