La fonction formation évolue en profondeur

Selon le baromètre de la formation du site managementdelaformation.fr, qui interroge 159 experts et responsables RH d’entreprises de toute taille et de tous secteurs d’activités, la fonction formation évolue en profondeur et de manière proactive. Nous aborderons ici 3 points qui reprennent les grandes parties de cette enquête.

Le rôle renforcé de la fonction formation 

La position du responsable formation dans l’entreprise est renforcée. Il doit en effet accompagner les managers et la promotion de la fonction formation auprès de la direction en tant que levier de performance afin de valoriser la place de la formation dans l’entreprise. Ils estiment avoir pour 4 objectifs principaux de :

  1. Mieux accompagner les managers dans le développement des compétences de leurs équipes
  2. Démontrer à la direction la contribution de la formation à la performance
  3. Mieux répondre aux attentes et demandes des salariés
  4. Améliorer la gestion administrative de la formation

L’impact de la réforme de la formation 

Pour rappel, la réforme de 2014 devait permettre une gestion simplifiée de la formation et conduire les acteurs de la formation à une meilleure appropriation de ses enjeux et intérêts.

Sur le premier point, 79% des responsables formation ne pensent pas que la réforme ait simplifié leur gestion. Conséquence de cela ? Un pourcentage équivalent de responsables formation pensent tout de même que l’amélioration de la formation doit être une priorité pour les années à venir. Une part importante de responsables concernés par une amélioration malgré les avis plutôt mitigés sur la réforme de 2014.

Les budgets se maintiennent

Les budgets de formation semblent se maintenir. En effet, 74% envisagent un maintien et 16% une augmentation de leur investissement en terme de formation.

Les responsables formations, même s’ils veulent en majorité maintenir voire augmenter leur budget, ne s’en préoccupent pas moins puisque 78% envisagent de solliciter un financement auprès de leur OPCA et 57% prévoient de mettre en oeuvre une politique de réduction des prix d’acahet de formation.

Ces préoccupations budgétaires et la recherche de l’efficacité expliquent en partie l’augmentation de la part du distanciel dans les achats de formation. Près de 50% des responsables formation vont ainsi réduire la part de présentiel en 2016 au profit de nouvelles modalités distancielles telles que les modules elearning, les classes virtuelles ou le blended learning.

Source link